21 septembre 2011,

« Culture et écologie », car les écologistes ne sont pas des obscurantistes.

LE SAUVAGE N0 9 JANVIER 1974

LE SAUVAGE N0 9
JANVIER 1974

Voilà maintenant neuf ans que le Sauvage reparaît sur Internet. Près de deux mille articles sont désormais disponibles, dans lesquels vous trouverez une réflexion écologique fondamentale commencée en 1973 . Vous affichez en haut à droite le sujet, la rubrique ou l’auteur que vous voulez consulter et vous cliquez. Fouillez le Sauvage en profondeur… Ce sont aussi bien des reprints de l’ancien Sauvage, que des articles d’actualité qui s’y ajoutent désormais chaque jour. Nous représentons d’une certaine manière la mémoire de l’écologie pour avoir été les premiers à réfléchir sur le sujet dès les années 70. Les soixante treize numéros du Sauvage
Lire la suite de »

CETA ? non

12 juillet 2019,

Sur le site des Amis de la Terre

Les députés voteront ce 17 juillet la ratification du CETA, cet accord de commerce et d’investissement entre le Canada et l’Union européenne. La volonté d’Emmanuel Macron est claire : ratifier le CETA en catimini, dans la torpeur de l’été, en espérant le moins de contestation possible.

Pourquoi sommes-nous mobilisés contre le CETA ?

Depuis plusieurs années, nous alertons sur les dangers de ce traité qui porte atteinte à la démocratie, au climat et à l’environnement. Il permettra notamment à des multinationales canadiennes d’attaquer les Etats membres de l’Union européenne via des tribunaux d’arbitrage privés si elles estiment que les décisions publiques vont à l’encontre de leurs intérêts.

Les pouvoirs publics doivent protéger avant tout les intérêts des citoyen·nes, pas ceux d’une poignée de privilégiés prêts à tout pour engranger des profits mirobolants.

Comment agir concrètement aujourd’hui ?
Lire la suite de CETA ? non »

La vigne et le changement climatique

1 juillet 2019,

Effet inédit du changement climatique sur la vigne. Été 2018. Alpes maritimes. Cliché G. Nicaise

Sur le site du Huffington post, en date du 1er juillet 2019, sous le titre

Les vignes brûlées dans le Sud ne sont pas une calamité agricole

par Catherine Bernard , vigneronne
Je suis vigneronne. Je n’écris pas en qualité de vigneronne.  Je n’écris pas non plus en qualité de vigneronne victime d’une calamité agricole, d’une catastrophe naturelle ou d’un accident climatique. Ce qui s’est produit dans les vignes du Gard et de l’Hérault vendredi 29 juin, est d’une tout autre nature, d’un tout ordre, ou plus exactement d’un tout autre désordre.

J’écris en qualité de témoin du changement climatique à l’œuvre, qui est en fait un bouleversement, qui ne concerne pas ici des vignerons, là des arboriculteurs, hier des pêcheurs, demain des Parisiens asphyxiés, mais bien tous, citadins ou ruraux, habitants du Sud comme du Nord, de l’Ouest, ou de l’Est.

J’écris en qualité d’hôte de la terre. La suite ici 

La 5G signe l’accélération de l’effondrement

26 juin 2019,

La 5G est un nouveau standard technologique pour la transmission de données numériques, plus puissant que la 4G, qui était elle-même plus puissante que la 3G, ainsi de suite. Une technologie remplace l’autre. A entendre la propagande des opérateurs et des marchands de futur, la 5G va résoudre tous les problèmes de l’humanité. Techniquement, il s’agit seulement de centupler les débits actuels de la 4G. Un film pourra se télécharger presque instantanément. De plus, le standard est prévu pour connecter non seulement les smartphones, mais tout objet connecté, robotisé, tout environnement, voitures et logements, par exemple. 20 milliards de terminaux 5G sont prévus d’ici 5 ans, 20 milliards de nouveaux objets à construire pour une simple augmentation de puissance. Un bluff technologique gigantesque, mais surtout une opération commerciale censé doper une croissance mondiale qui montre des signes de récession.
Lire la suite de La 5G signe l’accélération de l’effondrement »

Il y a 46 ans, percée verte

26 juin 2019,

Brice

Kérosène/ICE

17 juin 2019,

Si vous pensez que les automobilistes (qui paient des taxes sur les carburants) n’ont pas à subventionner les voyages en avion (qui n’en paient pas). Si vous voulez faire un petit geste pour lutter contre le changement climatique, faites comme nous, apportez votre signature à l’initiative citoyenne européenne en faveur de la taxation du kérosène.

Il faut un million de signatures, faites passer :

https://eci.ec.europa.eu/008/public/#/.         La Rédaction