21 septembre 2011,

« Culture et écologie », car les écologistes ne sont pas des obscurantistes.

LE SAUVAGE N0 9 JANVIER 1974

LE SAUVAGE N0 9
JANVIER 1974

Voilà maintenant cinq ans que le Sauvage reparaît sur Internet. Plus de mille trois cents  articles sont désormais disponibles, dans lesquels vous trouverez une réflexion écologique fondamentale commencée en 1973 . Vous affichez en haut à droite le sujet, la rubrique ou l’auteur que vous voulez consulter et vous cliquez. Fouillez le Sauvage en profondeur… Ce sont aussi bien des reprints de l’ancien Sauvage, que des articles d’actualité qui s’y ajoutent désormais chaque jour. Nous représentons d’une certaine manière la mémoire de l’écologie pour avoir été les premiers à réfléchir sur le sujet dès les années 70. Les soixante treize numéros du Sauvage
Lire la suite de »

Plus le score de Macron sera fort…

29 avril 2017,

Un article de Sonya Faure paru le 28 avril dans Libération sous le titre : 

La suite ici.

Café du Commerce présidentielles (8)

27 avril 2017,

par Christophe Chelten
« Les « ni, ni » doivent bien comprendre qu’ils votent Le Pen. Ils pensent que ce serait se salir les mains que de voter Macron. Mais si Marine Le Pen est élue suite à ces effarouchements de gauche sensible, auront-ils les mains propres?
Le danger que Macron peut représenter, et qui n’est pas négligeable, loin de là, sera à traiter ensuite une fois le danger de l’extrême droite écarté. »
« Hitler a accédé au pouvoir par la voie électorale. »
« Jean-Luc Mélenchon enivré par ses sept millions de voix perd le sens des menaces immédiates pour fantasmer une démocratie absolue qui n’existera jamais. »
« N’oubliez pas de consulter la biographie du nouveau président du Front National. »

Arrêter enfin de blablater

27 avril 2017,

par Fabrice Nicolino
Ce texte est paru dans le bulletin des JNE, Journalistes et écrivains pour la nature et l’écologie. Il nous semblé intéressant de le reproduire dans le Sauvage.

Plus ça va mal, plus on a besoin d’espoir. Même moi, qui ai écrit tant de livres noirs, dénonçant l’implacable destruction du monde, de ses équilibres, de sa beauté. Et c’est pourquoi j’ai décidé de publier un texte différent des autres (Ce qui compte vraiment, éditions Les Liens qui Libèrent), indiquant des directions d’avenir dans lesquelles, selon moi, il faudrait s’engager. Comme on ne se refait pas, il ne s’agit pas de solutions, car il n’en existe aucune qu’on pourrait appliquer à froid, sans une mobilisation exceptionnelle
Lire la suite de Arrêter enfin de blablater »

Café du Commerce présidentielles (7)

26 avril 2017,

par Christophe Chelten
Entre les deux tours nous continuons d’ouvrir nos oreilles aux observations de ceux que nous rencontrons et aussi bien celles que vous nous envoyez.
« Et allez voter. Ou bien quittez cette oppressante démocratie qui vous étouffe, il y a des dictatures aérées qui vous attendent partout dans le monde. Il n’y a pas d’état d’âme ou de raisonnement qui justifie de s’abstenir ».
« Je suis partisan de mettre les abstentionnistes à l’amende
Lire la suite de Café du Commerce présidentielles (7) »

Café du Commerce présidentielles (6)

25 avril 2017,

par Christophe Chelten
« Reste à choisir entre la peste et le choléra pour le second tour. D’un côté la priorité à la relance d’une économie prospère, écologiquement désastreuse, de l’autre la remontée des vieux démons extrémistes et un absurde désengagement de l’Europe. »
« Il est jeune et beau. Quelle expérience a-t-il de la vraie vie, en dehors des bureaux et de la pensée économique? Un bon point pour lui: sa femme qui a plus vécu que lui »
« La montée de Marine Le Pen, c’est le cri de sept et quelques millions de blessés, d’oubliés, de sans-dents, d’insignifiants. »
« Voter pour Macron c’est se préparer à devoir l’empêcher de devenir ce que naturellement il est: un jeune et brillant
Lire la suite de Café du Commerce présidentielles (6) »