21 septembre 2011,

« Culture et écologie », car les écologistes ne sont pas des obscurantistes.

LE SAUVAGE N0 9 JANVIER 1974

LE SAUVAGE N0 9
JANVIER 1974

Voilà maintenant cinq ans que le Sauvage reparaît sur Internet. Plus de mille trois cents  articles sont désormais disponibles, dans lesquels vous trouverez une réflexion écologique fondamentale commencée en 1973 . Vous affichez en haut à droite le sujet, la rubrique ou l’auteur que vous voulez consulter et vous cliquez. Fouillez le Sauvage en profondeur… Ce sont aussi bien des reprints de l’ancien Sauvage, que des articles d’actualité qui s’y ajoutent désormais chaque jour. Nous représentons d’une certaine manière la mémoire de l’écologie pour avoir été les premiers à réfléchir sur le sujet dès les années 70. Les soixante treize numéros du Sauvage
Lire la suite de »

Yaourts

28 août 2016,

Un de nos rédacteurs s’est reconnu dans ce héros dessiné publié par notre confrère « La Décroissance », qui nous considère probablement comme des écotartuffes mais que nous aimons bien feuilleter à l’occasion et qui partage notre goût pour les dessins d’Andy Singer. La Rédactionyaourtière

La question climatique

14 août 2016,

Comby.La question climatique« La question climatique : Genèse et dépolitisation d’un problème public » de Jean-Baptiste Comby.

par Jean Monestier

J’ai eu envie de lire ce livre après avoir lu, dans le numéro 128 du journal « La Décroissance », un long entretien avec son auteur. Et je n’ai pas été déçu. De son côté, dans « Extractivisme », Anna Bednik se demande si la mise en avant du problème climatique ne sert pas à éluder le souci de l’exploitation forcenée de tous les gisements situés dans des territoires « sacrifiés ». Ayant travaillé dans une chaîne publique de Télévision, j’avais pu vérifier le constat de Pierre Bourdieu qui dit en substance que ce qu’on montre à la télévision sert à ne pas parler de ce qu’on n’y montre pas. Et ceci vaut pour tous les autres médias, même si une moindre densité du contenu y autorise un éventail plus large de sujets. Il y a par ailleurs un grand principe de prestidigitation qui consiste à « cacher » par un grand geste spectaculaire
Lire la suite de La question climatique »

NO EXIT – Andy Singer

13 août 2016,

Andy Singer.La magie du marketing

L’empreinte c’est surtout du carbone

12 août 2016,

footprintEmpreinte écologique : l’indicateur qui ne veut pas dire grand-chose, par Frédéric Denhez

Souvenez-vous. Le 21 août 2010 (8 août, en 2016), le WWF international déclarait que ce jour-là, l’humanité avait déjà consommé sa planète. Que dès le lendemain, et jusqu’à la fin de l’année, nous allions utiliser plus de ressources naturelles que la Terre n’en pouvait fournir : au 31 décembre, l’espèce humaine aurait un découvert d’un tiers de planète : en 2010 elle aura eu besoin pour assurer ses nécessités d’1,6 planète (En 2016, on en est à 1,8). Effectivement, nous vivons au-dessus de nos moyens. Et puisque ce chiffre est une moyenne, et que l’essentiel de l’humanité est pauvre, il nous cache la consommation véritable de nous autres privilégiés : la France avait atteint « l’overshoot day » plus tôt, parce qu’elle consomme beaucoup plus que la moyenne. L’information fit les titres des journaux. Elle popularisa encore un peu plus l’empreinte écologique.

Une empreinte venue du froid
Lire la suite de L’empreinte c’est surtout du carbone »

Dépassement

8 août 2016,

earth overshoot day 2016En moins de huit mois, l’humanité a consommé la totalité du budget écologique annuel de la Terre. Lundi 8 août 2016, nous sommes le Jour du Dépassement Global, l’an dernier c’était le 13 août, en 2014 nous vous l’avons signalé le 19 aoûtLa campagne internationale #pledgefortheplanet appelle chacun à se mobiliser contre le réchauffement de la planète

(Oakland, Etats-Unis) — 12 juillet 2016 — Le 8 août prochain, l’humanité aura déjà consommé autant de ressources naturelles renouvelables que ce que la Terre peut produire sur l’année entière. Ce sera le Jour du Dépassement Global
Lire la suite de Dépassement »