21 septembre 2011,

« Culture et écologie », car les écologistes ne sont pas des obscurantistes.

LE SAUVAGE N0 9 JANVIER 1974

LE SAUVAGE N0 9
JANVIER 1974

Voilà maintenant cinq ans que le Sauvage reparaît sur Internet. Plus de mille trois cents  articles sont désormais disponibles, dans lesquels vous trouverez une réflexion écologique fondamentale commencée en 1973 . Vous affichez en haut à droite le sujet, la rubrique ou l’auteur que vous voulez consulter et vous cliquez. Fouillez le Sauvage en profondeur… Ce sont aussi bien des reprints de l’ancien Sauvage, que des articles d’actualité qui s’y ajoutent désormais chaque jour. Nous représentons d’une certaine manière la mémoire de l’écologie pour avoir été les premiers à réfléchir sur le sujet dès les années 70. Les soixante treize numéros du Sauvage
Lire la suite de »

Le ministre n’aime pas le bio

23 septembre 2017,

Le nouveau ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, a annoncé mi-septembre la suppression du dispositif d’aide aux agriculteurs biologiques certifiés, dite « aide au maintien ». Cette décision résulte d’abord de l’inconséquence du gouvernement précédent dans la planification budgétaire des aides agricoles, dont l’actuel ministre a inconfortablement hérité. Mais elle traduit également un manque de courage politique du gouvernement actuel, car les sommes concernées (quelques centaines de millions d’euros) sont un grain de sable dans l’océan des récents cadeaux fiscaux. Elle était hélas prévisible depuis le début de l’été, et nous étions nombreux à l’avoir lue en creux dans les déclarations de Stéphane Travert depuis deux mois, malgré ses dénégations officielles. Au-delà du signal catastrophique qu’elle envoie au monde agricole, cette suppression témoigne d’un véritable déni des distorsions de concurrence titanesques qui pèsent sur l’agriculture biologique. Elle relève d’une vision néolibérale caricaturale (et totalement fantasmatique, car contredite quotidiennement par la réalité) et d’une grave incompréhension des mécanismes socio-économiques en jeu dans l’activité agricole.   Lire la suite ici.

Reporterre n°136

23 septembre 2017,

La sélection hebdomadaire de Reporterre n°136
« Fainéant, cynique, extrême » : il abandonne les nanotechnologies pour vivre dans une yourte

Risques pour la santé et pour l’environnement, la pilule contraceptive en question

Huit idées concrètes pour créer des emplois sans casser le Code du travail

Hydrocarbures : le gouvernement a plié devant les intérêts miniers

90 entreprises sont responsables de 50 % du réchauffement climatique

Travestissement social

22 septembre 2017,

par Alain Hervé

A la veille des sénatoriales, je crains de devoir reconnaître dans le positionnement des candidats le complexe originel de ceux qui ont entraîné l’écologie en politique dès les années 70. Le Sauvage en fut un exemple en allant se nicher à gauche chez le Nouvel Observateur.

C’était déjà la crainte d’apparaître comme réactionnaires pour ne pas commencer leur analyse par l’aspect social de la situation.

L’écologie pour être reconnue comme de gauche devait se prétendre d’abord sociale et seulement ensuite écologique.

Pesanteur historique et conformisme intellectuel, pour ne pas dire puérilité.

On peut comprendre la douloureuse constatation de l’indifférence de la nature aux conquêtes sociales.

La nature n’est ni compatissante, ni juge des aménagements entre classes sociales. La nature n’a pas lu Marx.
Lire la suite de Travestissement social »

Hommage aux palmiers, chronique d’une agonie

21 septembre 2017,

 ART CONTEMPORAIN & MONDIALISATION

En collaboration avec la Galerie Bugada & Gargnel, cette rétrospective (en cours de publication) se propose de traiter du palmier comme emblème et victime de la mondialisation. Autour de cette plante Leitmotiv, elle présentera un panorama de la scène artistique contemporaine.

Source de l’illustration

UNE VICTIME ANODINE DE LA GLOBALISATION. Comme l’écrivait récemment Jean-Max Colard: « kitsch à Miami, exotique à Cannes où il donne à la Croisette un faux air d’Hollywood, signe d’une uniformisation croissante du paysage urbain et du climat réchauffé de la planète, le palmier se trouve aujourd’hui déplacé, transplanté en tous sens: dénaturé. S’il fut porteur d’un rêve d’évasion moderne, il paraît aujourd’hui entaché de colonialisme. Crevant sur place [attaqué par des ravageurs introduits par un commerce dérégulé], il est une victime anodine, une figure agonisante de la globalisation. »
Lire la suite de Hommage aux palmiers, chronique d’une agonie »

A table avec Jésus: les dattes (dernier épisode)

18 septembre 2017,

par Gabriel Peynichou

Phoenix dactylifera (dr)

Évangile selon Saint Matthieu, II, 13-15

Quand ils se furent retirés, voilà qu’un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph et dit : Lève-toi, prends l’enfant et sa mère, fuis en Égypte et restes-y jusqu’à ce que je te parle. Car Hérode va chercher l’enfant pour le perdre.   Et lui se leva, prit de nuit l’enfant et sa mère et se retira en Égypte, et il y fut jusqu’à la mort d’Hérode, pour remplir cette parole du
Lire la suite de A table avec Jésus: les dattes (dernier épisode) »