Noeuds

15 novembre 2010,

Il dit:  » Quand la situation est trop embrouillée, quelques frappes chirurgicales ici et là suffisent à la dénouer! »
Georges penche plutôt pour la non-intervention, laissant les parties en présence se démêler toutes seules….
Ce disant, ils s’éloignent, l’esprit en paix.

Retrouvez Daniel Maja sur son blog