Terre de Liens

23 novembre 2010,

L’agriculture de notre pays est en crise : les agriculteurs ont du mal à rembourser les investissements imposés par une industrialisation toujours plus poussée, une calorie alimentaire produite nécessite aujourd’hui la consommation de 7 à 15 calories d’énergie fossile, nous importons plus d’aliments « bio » que nous n’en produisons, nous détruisons les sols (40 % des sols agricoles français sont estimés en érosion). Les terres les plus fertiles, celles qui entourent les villes, sont détournées de la culture de façon accélérée : on a calculé que l’équivalent de la surface d’un département français était soustrait à la production alimentaire tous les dix ans. Le nombre des agriculteurs diminue alors qu’il faudrait le retour à la terre d’une partie de la population pour réaliser la reconversion profonde nécessaire à la sécurité alimentaire des prochaines années . Un des obstacles principaux à l’installation de jeunes agriculteurs est l’accès à leur outil de travail principal : la terre.

L’association Terre de Liens sensibilise les citoyens et les élus sur la question du foncier agricole comme ressource commune à préserver. Elle propose de faire évoluer le rapport à la terre, à l’agriculture, à l’alimentation et à la nature.
Le mouvement Terre de Liens se présente en trois volets, outre l’association, à laquelle vous pouvez cotiser pour 20 € par an, la Foncière est un outil financier de l’Economie Sociale et Solidaire qui permet l’acquisition collective par souscription d’actions donnant droit à des avantages fiscaux. Elle loue ensuite les terres à des agriculteurs via un bail rural environnemental.
Enfin si vous préférez faire un don (tout en bénéficiant d’exonérations fiscales), le Fonds de Dotation permet à Terre de Liens de recevoir des dons pour préserver la terre à long terme. Cette dernière solution est préférable à l’acquisition d’une seule action de 100 €, qui entraînerait des frais de gestion disproportionnés.
De création relativement récente, le mouvement Terre de Liens est maintenant présent sur la plupart des régions de France et a un certain nombre de réalisations concrètes à son actif : 70 fermes sont acquises ou en cours d’acquisition, 50 nouveaux projets seront réalisés d’ici la fin de l’année. Tous ces projets sont sur le site www.terredeliens.org.