Archive pour juillet 2011

Le journal de Robinson

29 juillet 2011,

Quatrième épisode, par Robinson

Jeudi 7 janvier 1982

À propos de plantes, aujourd’hui j’ai déroncé, c’est-à-dire démêlé, de beaux pieds de ronce qui s’étaient mêlés à un rosier grimpant et à une fleur de la passion. La ronce est l’ennemi. Pourquoi ? Pourquoi cette rage de ranger la nature en discernant les bons et les méchants, les bonnes et les mauvaises plantes. Je me pose la question maintenant, mais je ne me la posais pas avant. C’était un préalable absolu, et je vais continuer à déroncer demain. Comme si les ronces étaient la lèpre de l’univers. À vrai dire, je ne rêve pas de faire la sieste sous une tonnelle de ronces. Robinson n’accrochait pas son hamac au palmier épineux Cocothrinax.

J’ai peine à croire que ce coin de France en janvier soit aussi désert. Vous voulez de la nature sauvage, en voilà. Comme si toute la population aurait été aspirée dans les villes… et s’y trouvait bien. En attendant quelques semaines de vacances. Alors le Sud de la France fréquenté seulement en été est assimilé à quelque tropique. Soit. (suite…)

Impressions d’Afrique

26 juillet 2011,

C’était une autre époque…Nous avions alors remonté le cours du fleuve(il paressait en méandres très doux) jusqu’à Fort- Savorgnan, le poisson abondant et le gibier des rives faisaient l’ordinaire de nos repas…Plus loin, avant Béché commençaient les rapides et les chutes et au delà, la terra incognita..
Nous établîmes le campement sur le rocher qui surplombait la troisième chute,et c’est là, je crois bien, dans cet étourdissant et impressionnant tintamarre des eaux que nous décidâmes de faire tente commune…

Vol de nuit

20 juillet 2011,

Glisser doucement dans la nuit, juste un léger souffle…les premières fois, on ne va pas bien loin, le grand voyage arrivera à son heure…s’exercer pour ne pas être pris au dépourvu…dans ce presque silence, des chuchotements, un froissis de paroles…les mots nous environnent, on peut presque les toucher…mais ils s’écartent à notre passage

Mon guide, muet pendant tout ce vol, dira simplement :
– tu as entendu le “langage des oiseaux”, il te reste à l’apprendre…

Au revoir Nicolas

20 juillet 2011,

Alain HERVE

Le choix effectué par les membres du Parti Vert signifie que ceux-ci ne sont pour la plupart pas écologistes.

Nicolas Hulot proposait une perspective écologique pour l’exercice de l’instrument politique. (suite…)

Le journal de Robinson

20 juillet 2011,

Troisième épisode

par Robinson

Samedi 2 janvier 1982

Je suis allé le long du rivage ramasser le bois nécessaire pour faire un feu, car le chauffage central est en panne. Je ramasse une abondance de bois flottés sous le port de la Tour Fondue et le long de la plage qui prolonge le port. Cherchant le bois, je trouve des planchettes polies par la mer comme des os, une éponge végétale, une grosse gousse verte duveteuse remplie d’eau − algue ou poche à œufs, je devrai l’identifier. Je ramasse aussi un fruit non identifiable de la grosseur d’une petite noix de coco (suite…)