Henri Charnay

22 décembre 2011,

Nous voudrions saluer Henri Charnay que nous avons rencontré dans les années 70 tandis que nous publiions Le Sauvage. Nous passons des soirées chez lui dans le 15ème arrondissement à l’écouter et le voir griffonner sur un tableau noir sa vision du monde. Professeur de dessin retraité et analyste très perspicace de la peinture classique et moderne, Henri était aussi un visionnaire. Souvent traité de fou pour simplement préfigurer les formulations écologiques d’ Edouard Goldsmith et du rapport Meadows. Il était ami de Lichnerovicz, qu’il citait sans cesse, de Prouvé. Encouragé et soutenu par Edwin Matthews il finit par publier en 1974 « L’Alliance avec la vie, pour une science du devenir humain » éditions de Breteuil.

C’était un homme chaleureux, débordant de gentillesse et d’intelligence. Un précurseur.

Nous serions heureux de retrouver des informations à son sujet. Que tous ceux qui en détiennent nous les communiquent, nous les publierons. Merci

Les Sauvages associés