Etopia

19 janvier 2012,

Je suis d’accord avec  ce que vous écrivez sur le site du Sauvage, sur l’ « a-écologisme » (excusez ce néologisme !) des Verts français, et le caractère inutile de la candidature Joly pour la promotion des idées écologistes. Simplement,  j’insiste sur le fait que le manque de réflexion, la pauvreté intellectuelle, et l’obsession électoraliste du parti des Verts français n’étaient nullement des phénomènes récents, mais étaient déjà présents dans le quotidien de ce parti à la fin des années 80. Nihil novi sub sole !  Heureusement, cette évolution consternante constatée en France, n’a pas nécessairement touché les partis Verts à l’étranger. J’en veux pour preuve, la vitalité d’Ecolo en Belgique, et la grande richesse intellectuelle de son think tank, Etopia, auquel collaborent ponctuellement des universitaires et des chercheurs français. Je lis avec beaucoup de profit les publications d’Etopia mis en ligne sur son site : www.etopia.be   Cela m’aide à garder le cap de l’écologie politique.
Bien cordialement, Dr. Sébastien Thiry