Regardez mais ne touchez pas!

24 octobre 2012,

C’est incroyable, cette pièce de Théophile Gautier et de Bernard Lopez date de 1847 et n’avait jamais été redonnée depuis sa création. Félicitons Jean-Claude Penchenat, fondateur du Théâtre du Campagnol (dont nous n’avons pas oublié « le Bal ») d’avoir pensé à la monter aujourd’hui au théâtre du Lucernaire.

Avec « le capitaine Fracasse », on connaissait le goût de Gautier pour les romans de cape et d’épée. Il pousse ici ce goût jusqu’à une parodie fantaisiste à l’humour irrésistible.

Nous voici à la cour d’ une Espagne folklorique, ébranlée par un événement capital: comment sauver la reine dont le cheval s’est emballé, sans la toucher, sous peine de mort? Deux sauveurs présumés se présentent, le fanfaron roublard et le romantique sincère. S’ensuit une série de quiproquos amoureux, d’intrigues de cour dont se mêlent grand chambellan, suivante délurée et dame de compagnie, dirigés, et c’est là la grande originalité de la pièce, par Désiré Reniflard, auteur, metteur en scène, bruiteur, figurant, accessoiriste, incarné par l’épatant Paul Marchadier. Il emplit le décor simple et efficace de Jean-Baptiste Rony de ses interventions hilarantes: le duel » bruité » par des ustensiles de cuisine restera un grand moment de théâtre!

Le texte est drôle,ironique, admirablement servi par les acteurs de la compagnie Abraxas qui prennent visiblement un immense plaisir à l’action, orchestrée de main de maître par Jean-Claude Penchenat.

Alors, ne touchez pas, mais courez-y!

Michèle Valmont

Théâtre du Lucernaire: 0145445734