Archive pour décembre 2012

67 recettes… Suite

29 décembre 2012,

Texte de Gabriel Peynichou , dessins Laurent Davezies


Viande hachée cuite au citron et Omelette de courgettes

Voici probablement l’ancêtre du steak tartare. On peut s’en faire servir encore aujourd’hui, dans les restaurants ouvriers du centre historique de Rome.

L’idée consiste à faire macérer quelques minutes du steak haché par votre boucher (150g par personne environ) dans le  jus d’un  citron auquel on a rajouté du sel. (suite…)

Curieux André Vingt-trois?

28 décembre 2012,

Curieuse impression en regardant la retransmission de la messe de minuit à Notre Dame de Paris. Excellent travail cinématographique. Mais les gros plans sur le visage du cardinal archevêque de Paris André Vingt-trois révèlent un visage impassible dénué de toute expression pouvant exprimer la foi. Le message de Noël, pour les chrétiens  est l’annonce de l’arrivée d’un Sauveur, qui va donner à l’humanité souffrante un fantastique espoir. Il est psalmodié sans aucune émotion. Le message bouleversant de l’invention de l’amour entre les hommes est raconté comme un message téléphonique automatique. Certes il chante juste mais où apparaît la foi d’un chrétien?

Christophe Chelten

La minute nécessaire de Bridget

27 décembre 2012,

Bridget Kyoto, la femme qui est assez familière avec la planète pour l’appeler par son prénom (Nénette) est encore là. Allez la voir et aidez la, pour qu’elle continue à nous réjouir de ses chroniques acides.

Le New Yorker galerie Martel

27 décembre 2012,

par Alain Hervé

Précipitez-vous, ça ferme le 5 janvier. Pour voir les couvertures du New Yorker présentées par sa directrice artistique française, Françoise Mouly. On pourrait écrire une histoire de l’art moderne à partir des couvertures du N.Y. Des milliers de petits chefs-d’oeuvre, loin de l’histoire officielle. Le New Yorker c’est un monde d’intelligence à part, inventé par William Shawn à partir de 1952. Ses couvertures synthétisent l’esprit de finesse new yorkais. Un pas de côté, un mélange du meilleur snobisme et de l’avant garde gouailleuse et encore l’épice du pince sans rire. Il n’y a rien dans la presse française qui lui ressemble et même de loin, (sauf le Sauvage). Est-ce dû à l’énorme mixer, cocotte minute new yorkaise? Dont on flaire les relents dès que l’on débarque . Il y a là-dedans de l’esprit juif, woody allenien, wasp, groucho marxiste, italo-chinois et j’en passe. Abonnez-vous au New Yorker pour avoir une idée de l’époque dans laquelle vous vivez. Galerie Martel 17 rue Martel, Paris Xeme

67 recettes… suite

27 décembre 2012,

Texte de Gabriel Peynichou , dessins Laurent Davezies


3  PLATS

Légumes farcis et omelette de blettes

C’est l’été, au petit déjeuner, tout le monde a décidé que ce soir on  pique niquerait  au bord de mer, sur la plage. Il faut donc préparer un couffin, avec dedans des choses que l’on peut manger en étant mal assis sur des galets.

Traditionnellement, à Nice,on amène pour ce genre de circonstance une plaque de petits légumes farcis que l’on a fait cuire dans la matinée. (suite…)