Que ressentez vous?

24 février 2013,

La nouvelle mode météorologique est de nous entretenir des températures « ressenties ». Ce qui ajoute une note affective et subjective  à la plate constatation du thermomètre. Bonne initiative, qui va nous autoriser à ajouter une dimension « ressentie » à beaucoup d’informations, à commencer par les déclarations politiques. Quand nos élus invoquent la croissance comme le retour imminent de Jésus sur terre, on pourra assortir ces déclarations d’un ressenti narquois ou dubitatif. Prêts. Exprimez votre ressenti sur la guerre au Mali, sur le chômage, sur les centrales EPR, sur le désordre climatique, sur la croissance des impôts, sur l’aéroport de Notre-Dame des Landes… Quel est votre ressenti sur la politique de la ministre de l’Ecologie Delphine Batho?

Christophe Chelten