Gaz de shhhh…

7 mars 2013,

 

shale gas
La rumeur selon laquelle l’exploitation des gaz de schiste va connaitre le destin d’une bulle spéculative (1) est reprise et particulièrement documentée dans un article du Monde Diplomatique reproduit sur le site du « collectif Haut-Bugey » .

 

Les faits qui étayent cet article sont impressionnants : la production de gaz par les forages déjà réalisés chute de 60 à 90 % au terme de la première année d’exploitation. Les forages rapidement épuisés doivent être rapidement remplacé par d’autres pour maintenir le niveau de production et faire face aux emprunts. En d’autres termes le retour sur investissement (le ROI des économistes anglophones) ne serait pas garanti. On aurait affaire une fois de plus à un système pyramidal de Ponzi.

 

Le tout pour les opposants à ces forages dans notre pays serait donc de tenir bon jusqu’à l’éclatement de la bulle…

 

Charles Ribaut

 

(1) La bulle dont il s’agit est bien entendu une inflation suivie d’un effondrement, à la manière de la bulle ancienne des tulipes au XVIIe siècle, de la bulle plus récente de l’immobilier aux USA qui a déclenché la crise de 2008, de la bulle future de l’économie mondiale (? dans la mesure où l’économie spéculative est devenue un multiple de la valeur de l’économie réelle).