Archive pour mai 2013

Elle nous a quittés

20 mai 2013,
0507.Lulu profil

Le dernier cadeau que la vie fait à la vie, c’est la mort.

 

Lulu

19 mai 2013,

lulu---copie

La Bibliothèque de l’écologie

19 mai 2013,

par Roland de MillerIMG_0848

Depuis près de 45 ans, j’ai été tout à la fois écrivain, bibliothécaire et libraire, et j’ai rassemblé des dizaines de milliers de livres des 19e et 20e siècles relatifs à l’Écologie, à la Nature et aux relations Homme-Nature dans toutes leurs dimensions (scientifique, culturelle, sociologique, économique, politique, sanitaire, spirituelle, littéraire et artistique), dont notamment 5000 ouvrages consacrés aux plantes, à la botanique, aux arbres et aux forêts dans le monde, ainsi que de nombreux titres appartenant (suite…)

Adieu « le Père fossile »

18 mai 2013,

Michel Sourrouille, Biosphère

Si demain nous n’avions plus de pétrole, ni gaz, ni charbon, ce n’est pas 4 % du PIB que nous perdrions (la place de l’énergie dans le PIB), mais près de 99 %. Sans énergie, impossible de déplacer un objet (ou notre propre corps), illuminer ou chauffer une pièce, transformer un poisson dans l’océan en poisson dans notre assiette. Comme l’exprime Jean-Marc Jancovici, « Bien gérer la sortie de scène du Père fossile ne va pas être une mince affaire ». (suite…)

Trop beau pour être un meurtrier?

17 mai 2013,

par Saura Loir9782221114087

 « Trop beau pour être un meurtrier ». C’est ce qu’on peut lire, formulé de diverses manières, dans la pléthore de messages qui est en train de se déverser sur les réseaux sociaux aux USA, en soutien du jeune (supposé) poseur de bombes de Boston. Plus particulièrement dans les messages de jeunes filles, mais pas seulement. Beau ? Nous sommes en présence d’un acte de terrorisme qui a coûté des vies humaines, qu’est-ce que la beauté vient faire là-dedans ? Celui qui est beau (belle) ne peut-il donc être que bon (ou bonne), comme si la beauté, loin d’être juste humaine, ne pouvait être que de nature angélique, voir divine ? On peut s’en étonner mais en même temps ce n’est pas si surprenant, la même chose s’étant produite déjà, rien que dans l’histoire récente, avec Ben Laden, dont le visage émacié de prophète biblique, reproduit jusqu’à saturation dans tous les médias, avait suscité chez beaucoup une fascination étrange. (suite…)