Batho jetée par dessus bord du…

3 juillet 2013,

par Christophe CheltenDELPHINE BATHO

Le 12 mars dernier, Lulu notre chien éditorialiste annonçait : « D’après ses prestations à la télévision la ministre Delphine Batho commence à comprendre ce que signifie l’écologie. Elle en saura bientôt assez  pour se faire virer de son poste… » (Vérifiez à cette date sur ce site)

Il faut admettre que l’anticipation de la liquidation ne nécessitait pas une analyse extralucide. Les socialistes sont aussi éloignés de la compréhension de  l’écologie que l’homme de Néanderthal pouvait l’être de la mathématique quantique. Et ils ne s’en sont pas rapprochés depuis Mitterrand. Les élèves diplômés de l’ENA (l’Ecole de la Nature Absente) seraient bien en peine de dire ce qu’est un écosystème ou ce qu’est la biosphère. On ne leur enseigne pas et ils ne risquent pas de s’en préoccuper, obsédés qu’ils sont par la conjoncture économique. Leur horizon idéologique est derrière eux. Ils sont, seront et resteront aveugles à l’avenir du petit groupe de l’espère mammifère qu’ils prétendent gérer.

Bonne chance à Philippe Martin défenseur du gavage des oies.