Archive pour décembre 2013

Comme en 14

30 décembre 2013,

Encore un jour et nous serons en 14. Comment va se passer une année frappée de ce chiffre lourd de mort?

Nous allons la célébrer en mangeant du foie gras, des huitres, de la dinde, du chapon… paraît-il. Des produits animaux provenant pour certains de camps de concentration ou de chambres de tortures. Comment y échapper? (suite…)

Le Monde publicité

30 décembre 2013,

Le Monde consacre une page entière, oui une page entière, à Dieudonné et

Maja fecit

Maja fecit

participe ainsi à l’entreprise de promotion de ce comique très douteux dont beaucoup de gens ignoraient l’existence.

Il faut dire qu’en payant un Monde de 22pages, 1,80€ on en a pour son argent avec quatre pages entières consacrées à une marque de cafetières et une page entière à une marque de champagne.

En revanche le sympathique directeur de la Comédie italienne (suite…)

Le « héros » Kalachnikov

27 décembre 2013,

Comment comprendre ce titre du journal Le Monde, paru sans guillemets?Unknown

S’agit il de célébrer le succès commercial de l’invention: plus d’un million d’armes vendues dans le monde?

S’agit il de célébrer l’inventeur de cette mécanique à tuer, dont la poitrine a été couverte de gris-gris par le pouvoir soviétique?

S’agit il de saluer la participation modeste du dit Kalachnikov à la régulation démographique de l’espèce humaine par le million de morts (suite…)

Le mont Vauvert

23 décembre 2013,

708001

Le Mont Vauvert est une des sept collines qui dominent la cité, on vient s’y reposer, respirer ou jouir de la vue si le temps le permet. Mais le vrai but est le recours aux statues. On converse avec elles, on leur demande conseil, pour des affaires immobilières ou de coeur, pour la maladie du petit, un héritage en vue, une naissance.
Les statues parlantes datent de l’origine de la ville, la colline était alors un lieu de pèlerinage oraculaire, de célébrations des Mystères, de guérisons et de conversions miraculeuses.
Maintenant on s’y confesse, on raconte son ordinaire, comme dans ces cimetières des iles méditerranéennes où l’on commerce avec les défunts.
Les chats errants sont les âmes vivantes des lieux, ils surgissent soudain quand les paroles manquent.

Gavés de pub comme des oies

22 décembre 2013,

Christophe CheltenIMG_0968

_Je vous ai écrit à propos des fêtes, mais je voulais encore vous demander  si vous regardez  la télé?

_Oui, je m’instruis. Il y a quantité d’émissions documentaires, historiques, des débats politiques intelligents, des films de grande qualité récents ou du répertoire… La télé française est à cet égard assez remarquable… (suite…)