Végétarien ou pas ? (suite)

10 décembre 2013,

DSC00900

A verser au dossier » Végétarien ou pas », la contribution de François Couplan, le chantre des plantes sauvages comestibles. Allez le rencontrer sur sa lettre d’information:
Extrait de cette lettre:
« Bien sûr, les produits animaux présentent de grands attraits gustatifs et un indéniable intérêt nutritionnel. Certes nos ancêtres lointains se gorgeaient de viande chaque fois qu’ils le pouvaient, ce qui n’était pas quotidien, et depuis le néolithique, certains peuples pasteurs vivent du lait et de la chair de leurs bêtes. Mais si nous consommons de la viande, c’est souvent pour montrer que notre statut social le permet, sans en avoir clairement conscience. »