Bonnes fêtes!

19 décembre 2013,

par Alain HervéIMG_1293

On assiste avec stupeur au spectacle qu’offre une Gauche constituée d’hommes politiques sans talent, gérant une République  de citoyens ahuris.

Comme l’a cruellement dit Guy Bedos: » la Droite elle ne déçoit pas… »

La Gauche, appelons là la Gauche puisque nous l’avons élue sous ce nom. La Gauche donc devient de plus en plus difficile à cerner au delà et en deçà de ses misérables manigances électorales.

Sa seule ambition: persévérer dans le confort doré des institutions auquel elle a accédé et dont elle ne semble pas encore rassasiée.

Qu’il s’agisse aussi bien des Socialistes ou des intitulés Verts, même flou pour ne pas dire aveuglement dans la mise en oeuvre d’une politique qui aurait du gérer les changements radicaux , urgents, qui s’imposent. Il s’agit en effet de faire face à une situation totalement inédite. L’humanité est engagée dans une démarche suicidaire: surpopulation, épuisement des ressources, surconsommation, empoisonnement du milieu vivant, détraquement climatique…
Il ne s’agit en effet pas d’une crise qui puisse se résoudre par les vieilles recettes sociales, économiques, monétaires ou techniques.

Le retour à la croissance des années 60 est une dramatique illusion. Nous ne sommes pas en crise, nous sommes à l’orée d’un nouvelle ère ou d’une extinction de masse . Et ils nous agitent devant les yeux les marionnettes de la compétitivité, du plein emploi, du progrès technologique… Quand ils ne vont pas mener des opérations militaires, humanitaires en Afrique, qui dissimulent de vieilles ambitions économiques et minières.

La Gauche française a une excuse, ses voisins, ses alliés, ses compétiteurs ne font pas mieux. La Droite française ne ferait pas mieux. Mais nous avons élu cette gauche, nous l’avons mise au pouvoir pour qu’elle mesure l’ampleur des périls, pour qu’elle innove, pour qu’elle invente, qu’elle devienne l’initiatrice mondiale d’une prise de conscience. La France de 1789 a changé la trajectoire de toutes les nations. La France de 2014 se cache sous son paillasson.

La problématique écologique a été exprimée en France depuis 1969. Nous reprenions les conclusions du rapport Meadowsn,  du Club de Rome…  Depuis quarante quatre ans un immense réseau associatif s’est développé autour de ces idées. Nos hommes politiques les ont ignorées, méprisées, niées. Nous avons voté pour la gauche croyant que… espérant…

Bonnes fêtes!

Alain Hervé