Archive pour avril 2014

Ceux qui sèment – Graines de résistance, de Janisse Ray

30 avril 2014,

Seepia Publishing – printemps 2014nw-circle

Le chiffre est connu : « La FAO estime que 75% de la diversité des cultures a été perdue entre 1900 et 2000. »
Dans cet essai Janisse Ray met en lumière les enjeux de la guerre des semences actuellement en cours entre quelques méga-entreprises, qui entendent standardiser le vivant, et des millions de paysans, fermiers et jardiniers qui tentent d’empêcher cette catastrophe.
Ce texte direct, documenté et énergique où se mêlent botanique, socio-politique et beaucoup
d’humanité sur un sujet brûlant, permettra à un large public de comprendre pleinement l’importance de l’autonomie alimentaire. (suite…)

TRI 3

28 avril 2014,

More productionNous publions ici la troisième et dernière partie des commentaires de Jean Gadrey sur l’ouvrage de Jeremy Rifkin La Troisième Révolution Industrielle

LA SOBRIÉTÉ À LA TRAPPE, BIENVENUE AU CONSUMÉRISME ET AU PRODUCTIVISME « POST-CARBONE »

Rifkin fait bien une ou deux allusions (ch. 7), très sobres, à la nécessité de ne pas trop « profiter » des miracles de la TRI (les énergies renouvelables devenant pratiquement gratuites, chacun devenant producteur à domicile d’énergie et de biens matériels et pouvant se déplacer sans dommage écologique dans des véhicules verts…) pour faire gonfler sans limites la consommation d’énergie, de biens et de déplacements. Il a entendu parler de l’effet rebond (qu’il ne cite pas), mais en réalité il s’oppose clairement aux appels à la sobriété (autre mot absent ; on trouve une fois le mot parcimonie) et encore plus à l’objection de croissance. La TRI est une modalité de croissance supposée verte.

Il est évident qu’il séduirait beaucoup moins les grands de ce monde s’il prônait la sobriété matérielle et l’objection de croissance. Il n’en est rien, bien au contraire. (suite…)

Tendance de fond

28 avril 2014,

A lire sur ce site (auquel nous avons emprunté la courbe ci-dessous) un article intitulé

Décroissance de l’usage de la voiture aux Etats Unis : une tendance de fond

Est-ce la fin du driving boom aux Etats-Unis ? C’est le constat dressé par le rapport intitulé « A new direction : our changing relationship with driving and the implications for america’s future » publié au printemps dernier par U.S. PIRG Education Fund Frontier Group.décroissance cars USA

Lettre ouverte d’un citoyen normal au président François Hollande

27 avril 2014,

par imagesMichel Beaud

Monsieur le Président,

«Si le chômage ne baisse pas d’ici à 2017, je n’ai, ou aucune raison d’être candidat, ou aucune chance d’être réélu», avez-vous récemment déclaré à Clermont-Ferrand, au cours d’un déjeuner avec des salariés de Michelin. Une phrase retenue par presque toute la presse : un propos symptomatique, qui surprend  par l’étroitesse de vue qu’il révèle. Vous aviez déjà annoncé l’inflexion de la courbe du chômage pour la fin 2013 ; vous liez maintenant votre destin à sa baisse en 2017 : alors que les attentes des Français sont bien plus amples.

N’êtes-vous pas Président de la République ? N’êtes-vous pas au poste de responsabilité le plus élevé ? N’êtes-vous pas en charge de l’avenir de la France, en Europe et dans le monde ? Ne devez-vous pas proposer aux jeunes des perspectives, des projets, des chantiers ?

Soyons clair : en 2012, la crainte profonde de nombreux électeurs de voir Nicolas Sarkozy réélu a largement (suite…)

Une société post-croissance

26 avril 2014,

croissance en France depuis 1960Vous pouvez télécharger ici un rapport de 76 pages, clair et bien illustré de l’IDDRI (Institut du Développement Durable et des Relations Internationales) et du CIRED (Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement) intitulé « Une société post-croissance pour le XXIe siècle. Peut-on prospérer sans attendre le retour de la croissance ? Nous en reproduisons l’avant propos ci-dessous. Le Sauvage

LA CROISSANCE, UNE OBSESSION POLITIQUE

Dans les discours politiques, de droite comme de gauche, la croissance économique est invoquée comme la solution aux problèmes économiques et sociaux, i.e. une condition sine qua non de la prospérité individuelle et collective. Pour les tenants de ces discours, une forte croissance est non seulement souhaitable, (suite…)