Les Fiancés de Loches, Feydeau

6 juin 2014,


FIANCES_2803185928826944502

Par Michèle Valmont

Un tourbillon de gaieté ébranle en ce moment le théâtre du Palais Royal avec la reprise des « Fiancés de Loches » d’après Georges Feydeau, mis en scène et en musique par Hervé Devolder.
Disons-le tout de suite, ce spectacle est un pur délice. Partant d’une situation délirante dont seul Feydeau a le secret, on se trouve plongé dans une cascade de rires sans fin.
Deux frères et leur soeur débarquent de Loches à Paris pour se marier. Prenant un bureau de placement pour une agence matrimoniale, ils se retrouvent domestiques chez le docteur Saint Galmier, sa soeur et sa fiancée, auxquels ils se croient promis. L’irruption d’une cocotte, maîtresse du docteur, va s’ajouter aux quiproquos successifs qui mèneront tout le monde dans l’asile de fous du médecin, le « Louvre hydrothérapique ».
L’irrésistible drôlerie de la pièce est intensifiée par une mise en scène d’une précision sans faille et sans temps mort, dans d’agréables décors et costumes 1900 ( merci pour cette exquise immersion dans une atmosphère belle époque), et surtout par l’idée originale de Hervé Devolder,qui, en composant une délicieuse musique sur des textes hilarants de Jacques Mougenot, a transformé l’oeuvre en une comédie musicale épatante. Airs et ensembles s’enchaînent subtilement, accompagnés par trois musiciens, pour le plus grand bonheur du public.
Quant aux comédiens, ils chantent, dansent, disent leur texte sur un rythme effréné, avec une aisance époustouflante. Bravo à toute la troupe.
A court de louanges, je m’arrête d’écrire; vous aurez certainement compris qu’il vous faut de toute urgence aller voir de près ces « Fiancés de Loches » hors du commun.

Michèle Valmont

Théâtre du Palais Royal: 01 42 97 40 00