Archive pour juin 2014

Jean-Marie Gustave se réveille

10 juin 2014,

par Alain Hervé

Cher Jean-Marie Gustave3907561_11-1-149425634

Nous te fréquentons à petites gorgées depuis des décennies, depuis ton premier roman parfaitement incompréhensible.

Puis nous avons aimé tes fulgurances impressionnistes. Tu sais écrire ce que tu vois. Tu sais ouvrir l’oeil de tes lecteurs. Leur révéler la splendeur des lumières de cette  planète au petit matin. On t’aime en morceaux choisis.

A Saint-Malo à l’occasion des « Etonnants voyageurs 2014 », tu nous a séduits par ta vision paisible et distanciée d’une société humaine confrontée au désastre qu’elle s’est inventé. Tu sais surmonter le handicap physique dont tu souffres, d’une excessive beauté mâle. Tu parles juste, très juste, après la projection de l’excellent portrait-film qu’Antoine de Gaudemar t’a consacré. Tu souffles en grand l’esprit sur des débats malouins un peu trop confidentiels.

Je dois dire que j’avais perdu l’intérêt de t’entendre après ton discours raplapla de nobélisé. On t’avait ouvert une tribune urbi et orbi et tu avais produit un petit pipi de chat. Hier tu nous as émus, séduits par ta lucidité, ta clarté.

Avec notre amitié

A.H.

(photo AFP/Raul Arboleda).

Georges herborise…

9 juin 2014,

 

727001---copie-2

Georges herborise, Georges fait un herbier,
Georges calligraphie dans une belle Anglaise en gracieux pleins et déliés les noms latins et vernaculaires des plantes qu’il a amoureusement séchées,
Georges s’adonne à la taxinomie et à la systématique. Il circule entre les règnes, s’oriente aux embranchements, classe les phylums, détermine les espèces et les genres.
Georges ordonne le monde, ventre à terre, dans la rosée du matin, Georges est heureux.

Les Fiancés de Loches, Feydeau

6 juin 2014,


FIANCES_2803185928826944502

Par Michèle Valmont

Un tourbillon de gaieté ébranle en ce moment le théâtre du Palais Royal avec la reprise des « Fiancés de Loches » d’après Georges Feydeau, mis en scène et en musique par Hervé Devolder.
Disons-le tout de suite, ce spectacle est un pur délice. Partant d’une situation délirante dont seul Feydeau a le secret, on se trouve plongé dans une cascade de rires sans fin.
Deux frères et leur soeur débarquent de Loches à Paris pour se marier. Prenant un bureau de placement pour une agence matrimoniale, ils se retrouvent domestiques chez le docteur Saint Galmier, sa soeur et sa fiancée, auxquels ils se croient promis. L’irruption d’une cocotte, maîtresse du docteur, va s’ajouter aux quiproquos successifs qui mèneront tout le monde dans l’asile de fous du médecin, le « Louvre hydrothérapique ».
L’irrésistible drôlerie de la pièce est intensifiée (suite…)

Jeûner pour le climat le 1er de chaque mois

4 juin 2014,
IMG_1437

La cueillette des pommes, Hans Bol,1580

par Alain Hervé

Nous étions invités à bord de la péniche India Tango au port, bien nommé, de la Conférence à Paris, le 4 juin dernier, à une conférence de presse pour le lancement du « Jeûne pour le climat ». Il s’agit de jeûner chaque premier du mois pour manifester un intérêt particulier à la question climatique et pour inciter « les gouvernements à adopter un traité global contraignant, juste et ambitieux lors de la prochaine conférence onusienne Paris Climat 2015« . Des représentants de toutes les grandes religions se sont exprimés. Les plus éloquents et explicites ont été Tareq Oubrou, Grand Imam de Bordeaux et Nicolas Kazarian au nom de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France.

Enfin les religions commencent de s’intéresser à l’écologie. Il leur aura fallu quarante ans pour y venir. Et timidement. Et peut-être trop tard. Monseigneur Marc Stenger de la Conférence des évêques de France, qui participait à la conférence de (suite…)

TAFTA NO !

3 juin 2014,

Drapeau européenLes lectrices et lecteurs assidu-e-s ont noté que le Sauvage s’était déjà exprimé sur le traité transatlantique en préparation. Nous vous invitons aujourd’hui à agir en participant à la consultation de l’Union Européenne sur ce traité transatlantique.  Les technocrates qui ont rédigé le questionnaire ont tout fait pour décourager les éventuelles réponses mais la Ligue des Droits de l’Homme belge a fait un remarquable travail de résistance en vous proposant trois solutions pour y répondre . Le Sauvage (suite…)