Archive pour août 2014

Dali? Laborit? Rougemont?

13 août 2014,

le Sauvage

Vous avez lu l’Eloge de la Fuite, de Henri Laborit? Vous avez lu les fulgurances de Salvador Dali dans le Sauvage, que vous avez sous la main? Non? Alors précipitez vous. Ce sont des agitations de neurones comme on en rencontre rarement . Vous avez un coffre à trésors là devant vous. Cliquez, cliquez.

Epiphyllum oxypetalum

10 août 2014,

Et voila une plante stupéfiante.Epiphyllum1

Elle ne fleurit qu’une fois, à la nuit tombée. Elle est grande comme la tête d’un enfant et extrêmement belle.

Elle diffuse une odeur profonde, douce, enivrante, d’outre monde.

Au lever du jour elle est fanée, repliée sur elle-même.

Elle fait partie de la famille des Cactus mais n’a pas d’épine.

On l’appelle aussi Belle de nuit, ou Fleur de lune, les chinois l’appellent la Fugitive.

Elle préfère les tropiques mais nous l’avons saisie ces dernieres nuits sur la côte sud de la France.

C.C.

Papier d’ange

7 août 2014,

IMG_1450Rencontré en Italie

Elio par Pierre Lieutaghi

7 août 2014,

par Alain Hervé

9782330030193Pierre Lieutaghi est un héros. Parlons d’abord de l’auteur. Il avance droit devant lui, sans demander d’aide à personne, sans se soucier des obstacles, il avance. Il écrit un français impeccable, incompréhensible à certains. Il écrit comme le botaniste, qu’il est, herborise. Il note les sentiments qu’il observe au microscope. Il a tout son temps. Son lecteur doit suivre, ralentir ou renoncer.

Elio est l’histoire d’un garçon très doué qui saisit nombre des complexités sensibles des rapports humains: douleur, deuil, amour, amitié…  A l’occasion il utilise les plantes comme médiatrices ou complices. Mais aussi les oiseaux ou les fables. Manifestement il en sait plus long, en comprend davantage, que ses contemporains adolescents.

Ca se lit comme on respire, comme on boit, comme on vit.

Etendre l’espace des mots perfectionne l’usage de soi. Il y a tellement d’idées en suspens , de mots à l’abandon! (page 195). (suite…)

Cinq jours à la guerre avec Giono

7 août 2014,

par Alain Hervé

Giono Bellon dr.

Giono Bellon dr.

Vous  en avez lu jusqu’à l’ivresse dans votre jeunesse et toute votre vie, du Regain ou du Hussard, de l’Iris de Suse ou du Grand troupeau. C’est justement de ce dernier que l’on a parlé pendant cinq jours avec les Amis de Jean Giono réunis en conclave annuel du jeudi 31 juillet au lundi 4 août à Manosque. Débats, conférences, lectures, concerts, films, café littéraire, exposition…  dans la maison de Giono, le Paraïs,  au théâtre Jean le Bleu, sur les places, dans les églises de la ville et dans le Centre Jean Giono… Jacques Mény, le président de l’association, en était le très remarquable animateur. Sylvie Giono, sa fille, le témoin vivant. (suite…)