Archive pour octobre 2014

Le mot de la fin

28 octobre 2014,

« On ne construit pas un barrage sur un cadavre » Noël Mamère

Ciné-club Claude-Jean Philippe

27 octobre 2014,

par Virginie Toff

Et n’oubliez pas le dimanche matin à onze heures, si vous êtes parisien, de 3384442253215fréquenter le magique ciné club Claude-Jean Philippe, au cinéma Arlequin rue de Rennes. Vous auriez pu voir hier, un chef d’oeuvre de Jean Renoir , « la Chienne », datant de 1931. Le premier film parlant de l’auteur, qui annonce « la Règle du jeu ». Michel Simon y joue, avec génie, le rôle d’un homme qui semble devoir être une victime de la société.

Les débats qui suivent la projection du film sont toujours intéressants, alimentés par l’érudition cinématographique de C.J. Philippe

La semaine prochaine vous pourrez voir « le Havre » de Aki Kaurismäki.

De Bilbao à Paris

26 octobre 2014,

par Christophe Chelten

Bilbao musée Guggenheim

Bilbao musée Guggenheim

L’architecte américain Frank Gehri, a inventé les formes organo-véliques du musée Guggenheim de Bilbao, (1997), qui ont complètement surpris par leur beauté, leur audace et leur justesse. On ne peut que clamer son admiration devant ce compromis architectural entre le biologique et le technologique.

Il a dessiné pour la Fondation Vuitton à Paris une variante de son oeuvre espagnole (2014).

Woody Allen/ « Magie au clair de lune »

22 octobre 2014,

par Virginie Toff

595346.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxSympathique film, bien ficelé, très bons acteurs, brillant dialogue, décors rassurants, montage parfait…mais encore? L’intrigue est mince, autour des éventuelles manifestations d’une supraréalité. Victor Hugo s’y laissa prendre.

Mais il manque la touche magique de Woody Allen. Et pourquoi tenter d’apprendre au public français que Magie se dit Magic en Anglais et claire de lune, moonlight? Vite vu, bon moment, vite oublié.

Permaculture, plus que jamais

20 octobre 2014,

Livre Perrine et Charlespar Ghislain Nicaise

Le mot de permaculture revient assez souvent sur le site du Sauvage et pour celles et ceux qui voudraient une clarification de ce terme, je peux renvoyer à cet article paru en 2010.

L’excellence de la permaculture en France, ainsi que l’ont décidé les médiums (je précise cela pour ne pas froisser d’autres permaculteurs et permacultrices également estimables), est en Normandie à la ferme du Bec-Hellouin. Nous avons eu l’occasion de publier un résumé des points forts de cette expérience sous le titre « Voyage dans le futur en Normandie » et même d’annoncer le programme de leurs formations pour 2014.

Si ce préambule vous a mis en appétit, vous pouvez déjà visiter leur site fort bien documenté. Le propos du présent article est d’attirer votre attention sur le premier livre détaillant l’aventure du Bec Hellouin. Le premier car  (suite…)