Archive pour novembre 2014

Thanksgiving

29 novembre 2014,
Nous le publions dans les années 1970.(dr)

Nous le publions dans les années 1970.(dr)

Sol contre tous

28 novembre 2014,

année internationale des sols-1par Ghislain Nicaise

Le 5 décembre 2014 à Paris, dans les locaux de l’Assemblée nationale, se tiendra le colloque de la journée mondiale des sols sur le thème des services rendus par les sols.(1) J’ai eu l’occasion d’interroger Jean-Claude Marcus (JCM), administrateur de l’Association Française pour l’Etude du Sol, qui organise cette journée.

L’objectif de ce colloque semble à première vue un peu formel et académique. Si j’ai pensé nécessaire d’attirer l’attention des fidèles du Sauvage, c’est qu’une donnée a retenu mon attention. Un chiffre qui me semble à la fois sensationnel et d’une grande importance politique. Cela se résume dans l’affirmation que pour compenser l’excès de gaz carbonique d’origine anthropique (la cause principale du bouleversement climatique), il suffirait d’une augmentation de 0,4 % de la fixation de carbone par les sols.  (suite…)

GP2i

28 novembre 2014,

DécideursLe Sauvage a reçu l‘annonce d’une nouvelle rencontre de Reporterre,

« Du Testet à Notre Dame des Landes, de Gonesse à Roybon, de Bure au Lyon Turin, les batailles contre les projets inutiles deviennent centrales. Alors que les luttes s’intensifient et remportent des vrais succès, Reporterre organise sa prochaine rencontre

lundi 1 décembre à 19h30 Salle Jean Dame – 17 rue Léopold Bellan, 75002 Paris

« La victoire est possible ! » Stratégies de luttes, coordination des opposants, résistance au discours des pouvoirs : la soirée promet d’être intense. »

(GP2i : sigle tendance pour Grands Projets Inutiles Imposés)

C’est dans l’air pollué

27 novembre 2014,

par Christophe CheltenUnknown

Yves Calvi craint de ne plus pouvoir méditer devant son feu de bois qui risque d’être interdit dès le début de 2015. Il nous l’a confié au cours d’un C’est dans l’air, le mercredi 26 novembre. Il s’agissait justement de la pollution de l’air en ville. Au cours d’un débat un peu confus  trois messieurs défendaient la santé  de l’industrie automobile, un seul s’inquiétait de la santé de nos poumons. Manifestement l’humain ne fait pas le poids devant la mécanique. Rien de surprenant ni de nouveau dans cet exposé des forces en présence. Faut il libérer les villes de l’occupation automobile? Non, elles sont inévitables, il faut supprimer les piétons, ce sera plus simple. Du moins ceux que le cancer du poumon n’aura pas tués.
CC.

Fondation Vuitton, la beauté faite verre

27 novembre 2014,

par Michèle Valmontlouis-vuitton-lv_wolv_lf_push_fondation_di3

Comment exprimer la fascination ressentie devant la Fondation Louis Vuitton au bois de Boulogne?
Cette éblouissante construction de Frank Gehry échappe à l’entendement du visiteur « normal ».
Est-on face à un immense vaisseau de glace surgissant des arbres, ou à un gigantesque insecte aux ailes repliées, ou à un animal préhistorique, ou, ou…l’imagination galope devant une telle merveille.
Frank Gehry est sans aucun doute l’architecte vivant le plus baroque. Je n’emploie pas cet adjectif au hasard, mais en pensant au vertige qui saisit l’amateur des églises bavaroises de Balthazar Neumann ou des frères Asam, dont Gehry est aussi amoureux.
L’intérieur est encore vide de collections, heureusement peut-être, car il garde la pureté du vide (suite…)