Pleurs et démagogies

15 janvier 2015,

par Alain Hervé

Suite à un évènement tragique, qui suscite une ferveur émotionnelle gigantesque, il est curieux d’observer l’opportunité offerte à certains de se propulser au 2015-01-11T151037Z_363055759_LR2EB1B165E61_RTRMADP_3_FRANCE-SHOOTING_0premier rang. De s’afficher sur les écrans pour pleurer, accuser, ou faire étalage de démagogie.

Se sont précipités au premier rang: Sarkozy, Dieudonné… et divers « philosophes », penseurs et chroniqueurs déjà connus pour leur tchatche opportuniste.

Ont entamé de grandes manoeuvres de récupération politique: François Hollande… et toute la classe politique.

Rarement on assiste à de tels soulèvements affectifs, collectifs, d’une telle ampleur, au cours de l’histoire. Certes ils répondent à des motivations très diverses, quelquefois contradictoires, mais ils représentent de fantastiques possibilités d’exploitation. Les petits malins tentent d’en faire leur profit. Observez les à l’ouvrage ces coprophages de tout poil.

Les plus proches du drame, qui se taisent, méritent toute notre admiration au delà de toute notre sympathie.