Archive pour février 2015

La calvitie des extraterrestres

12 février 2015,

extraterrestrespar Ghislain Nicaise

Dans le numéro de Pour la Science de février 2015, Gérald Bronner (1) signe un article intitulé : « Pourquoi les extraterrestres n’ont-il pas de cheveux ? » avec le sous titre suivant « La représentation des extraterrestres traduit une conception lamarckienne de l’évolution du vivant« .

Cet article partait d’une constatation originale et intéressante : les extraterrestres n’ont pas de cheveux. Mais une erreur entache son raisonnement : selon Gérald Bronner, Darwin, contrairement à Lamarck aurait soutenu que les individus ne s’adaptent pas biologiquement à leur environnement ; s’ils survivent c’est qu’ils sont par le hasard des combinaisons génétiques, mieux adaptés que les autres. Enfin je ne peux approuver sa conclusion : ces descriptions (l’évolution vers la calvitie)…trahiraient la mauvaise conception que nous avons habituellement de la théorie de l’évolution. (suite…)

Bernard Maris vous parle d’imitation

10 février 2015,

imitationBernard Maris :« L’homme est un imitateur. Un singe. Un copiste. Un animal qui regarde les autres faire et fait pareil. La copie, l’imitation relèvent de l’essence de l’Humanité. Elles ne sont d’ailleurs que d’autres noms donnés à l’enseignement et à l’apprentissage…Comment apprendre sans copier ? Comment parler sans copier et répéter ? Frédéric de Hohenzollern fit élever douze enfants par des muettes, en leur interdisant de leur parler par signes. Il espérait qu’il parleraient d’eux-mêmes hébreu…Tous moururent. Que serais-je, moi, modeste écrivaillon, sans les auteurs que j’ai lus et admirés ? Et tenté de copier ? J’aurais tellement aimé faire du Debord ou du Balzac…Après m’être noirci les mains dans le cambouis pendant des années, j’ai découvert comment mettre la chaîne de ma moto sans me salir. Erreur répétée, itération et solution : la base de la civilisation! La découverte naît de l’erreur, de la répétition, et…du hasard. C’est en refaisant cent fois un geste, que l’on découvre parfois quelque chose de fondamentalement nouveau. L’imitation et l’apprentissage sont deux grands ferments de l’invention. »

2006. Antimanuel d’économie 2. Les cigales.

Ne payez plus d’impôts

8 février 2015,

par Christophe Chelten

Thomas Piketty

Thomas Piketty

Thomas Piketty, notre économiste mondialement reconnu, a donné hier soir dans « On n’est pas couché » la recette pour ne pas payer d’impôts, ou très peu.

C’est très simple devenez milliardaire. Mais on le savait déjà.

Dommage qu’il n’ai pas été interrogé par Aymeric Caron sur son attachement désuet à la Croissance.

Il semble encore ignorer la phrase de son prédecesseur Kenneth Boulding: « Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »

Cheval de Troie

7 février 2015,

TAFTA cheval de TroieSous le titre « TTIP/TAFTA : le dernier coup de force de la Commission ! » sur le site des Amis de la Terre, tout ce que vous auriez voulu savoir sur le traité scélérat, en français TAFTA.

L’Union européenne a récemment rendu public [1] un document qui montre clairement que les responsables européens préparent un coup de force majeur qui vise, dans le cadre du Traité de partenariat sur le commerce et l’investissement (TTIP ou TAFTA), à faire passer les intérêts commerciaux avant toute considération de sécurité alimentaire.

Notre analyse [2] montre que le texte proposé par l’Union européenne réduirait la possibilité de limiter les aliments modifiés génétiquement et l’utilisation d’hormones ou autres produits chimiques dans les élevages (suite…)

Bernard Maris vous parle d’argent

4 février 2015,

argentBernard Maris : L’argent est la perversion générale des individualités. Il transforme la fidélité en infidélité, l’amour en haine, la vertu en vice, le vice en vertu, le maître en valet, le valet en maître. Il est le monde inversé. Il est éternel : « toutes les marchandises sont de la monnaie périssable ; la monnaie est la marchandise non périssable ». Il est l’éternité illusoire après laquelle courent les hommes…

Il est le versant noir de la fraternité humaine, la fraternité diabolique, l’union des hommes par la cupidité, « le lien de tous les liens », le lien social total.

Marx, ô Marx, pourquoi m’as-tu abandonné ? V, versets 3, 4.