Portrait craché, Palais de Glaces

24 février 2016,

294Par Michèle Valmont

Près d’un quart de siècle après qu’elle a été conçue pour Jacqueline Maillan, la pièce « Portrait craché » de Thierry Lassalle est montée au Palais des Glaces et interprétée par Véronique Genest.

Dans la plus pure tradition du théâtre de boulevard, une femme a élevé seule son enfant sans lui révéler le nom de son père et vingt ans plus tard le jeune homme tombe amoureux de la fille dudit père lui-même ignorant de la situation.

Quiproquos, mensonges outranciers, rencontres cocasses…les ficelles sont énormes mais efficaces. On rit à l’écoute des dialogues enlevés et on apprécie le rythme rapide de la jolie mise en scène de Thomas le Douarec, qui permet à l’action de rebondir le plus légèrement possible.

Véronique Genest tient brillamment la tête de la distribution. Sa présence éclatante donne au personnage de la mère dépassée par les événements une dimension loufoque émouvante. Elle est entourée de Maxime, truculent plombier, de Julien Cafaro, Gaspard Leclerc, tous deux excellents, et surtout de Caroline Devismes, parfaite idiote écervelée à la plastique superbe.

En ces temps moroses, pourquoi ne pas se laisser tenter par cette agréable pièce divertissante?

Michèle Valmont

Palais des Glaces: 01 42 02 27 17