Archive pour mars 2016

Reniements et huile de palme

26 mars 2016,

Sous le titre : Barbara Pompili, la sous taxation de l’huile de palme et le réchauffement climatique, nous avons lu un article de Gérard Le Puill, dans « L’Humanité »en date du mercredi 23 mars 2016.palmiers à huile Greenpeace

Sur recommandation de la secrétaire d’Etat à la biodiversité, une majorité de députés à voté le 17 mars une sous taxation de l’huile de palme importée, défaisant ainsi la surtaxe progressive votée plus tôt par le Sénat à l’initiative du groupe sénatorial Europe Ecologie Les Verts. Mais quelle est la vraie raison de ce virage à 180° ?

L’huile de palme a beaucoup de défauts et très peu de qualités. (suite…)

L’évolution et les Cténophores

25 mars 2016,

fig. 1.Mnemiopsispar Ghislain Nicaise

Je reviens d’un congrès de deux jours où j’accompagnais une biologiste en retraite, anciennement spécialiste des Cténophores. Les Cténophores sont un embranchement qui regroupe moins de 200 espèces animales répertoriées mais il est très présent dans tous les océans (1). L’espèce Mnemiopsis leydii (fig. 1) a été accidentellement introduite en Mer Noire puis en Mer Caspienne et à chaque fois a provoqué par sa voracité un désastre pour les pêcheries. Il est remarquable que pour lutter contre l’invasion de Mnemiopsis, on a eu recours à un autre Cténophore, du genre Beroe. Le Cténophore Pleurobrachia, par son abondance, bouche régulièrement les filtres de la centrale nucléaire de Gravelines.

Pour la première fois, un congrès rassemblait des scientifiques avec pour seul thème ces animaux. Bien au delà de leur impact économique (toujours utile pour obtenir des crédits de recherche), ils forment un cas d’école pour la compréhension de l’évolution : ils sont tellement différents des autres animaux qu’il est possible que l’ancêtre commun qu’ils partagent avec nous n’ait eu ni muscles ni système nerveux et qu’ils aient « inventé » ces tissus de leur côté. Leur étude suscite l’excitation des biologistes un peu comme s’il s’agissait d’extraterrestres. (suite…)

« Ecoute la route, conversations vélocipédiques » Marie-Odile Lainé

19 mars 2016,

IMG_0721Bonjour,
Voilà, il va sortir… Il s’appelle « Ecoute la route, conversations vélocipédiques »… Les balades littéraires m’ont emmenée par les chemins, maintenant  j’aime de plus en plus pédaler par les petites routes de chez nous et d’ailleurs, et je me suis découvert une compagne avec qui causer (ah bon ?) : la route, infaillible et aussi fidèle que mon vélo !
J’ai besoin de votre écoute, à vous aussi, puisque les Editions du chameau, à Dozulé, qui veulent bien publier mon livre (et j’en suis ravie, car ils font un beau travail) le font avec souscription : dès que 66 livres auront été achetés, l’impression est lancée  (et si on ne réunit pas le nombre suffisant, vous êtes remboursés). (suite…)

Tripes

18 mars 2016,

Pourquoi les gens ne changent-ils pas? (1/6) : un peu de psychologie

par Guillaume Lohest

tripesNous sommes en train de changer d’époque. Le basculement est d’une ampleur difficilement mesurable, à l’échelle géologique. Ce qui s’annonce est aussi impensable pour le cerveau humain que ne pouvaient l’être l’écriture, l’agriculture à venir ou l’extinction passée des dinosaures pour un cerveau de grand singe d’il y a trois millions d’années. Énormité des constats et des déséquilibres planétaires ; pourtant, tout au quotidien semble suivre petit bonhomme de chemin. Cette rubrique publiée dans la revue Valériane (Nature & Progrès) est consacrée à explorer, sous divers angles, la question suivante : pourquoi les gens ne changent-ils pas ? Premier chapitre : hypothèses dans le domaine de la psychologie. (suite…)

Reporterre n°83

17 mars 2016,

ReporterreLa sélection hebdomadaire de Reporterre n°83

Le géant Auchan contre les défenseurs des terres agricoles : la bataille de Gonesse reprend

« Le rapprochement rouge vert est une nécessité »

Les Japonais sont devenus antinucléaires

La carte des utopies concrètes pour que les alternatives se rencontrent

Le PSG menace de bétonner trois cents hectares de terres historiques 

Reporterre est en accès gratuit mais ne vit que par votre soutien.

planete@reporterre.net