Archive pour mars 2016

Agroécologie

16 mars 2016,

l-agroecologie-une-ethique-de-vieLe Monde/Pierre Rabhi répond à Sarkozy  :         «L’agroécologie est adaptée aux populations les plus démunies »

Par Jacques Caplat et Pierre Rabhi

Depuis plusieurs semaines, nous sentons les soubresauts de ce que les médias ont coutume d’appeler une « crise agricole ». Depuis des décennies, nous sommes nombreux à tenter d’alerter l’opinion publique et nos élus sur cet enjeu.

Nous faisons mine de découvrir aujourd’hui que les agriculteurs disparaissent de nos champs, remplacés par la mécanisation et les pesticides. Qu’ils sont bien souvent surendettés et étranglés par des grandes surfaces qui leur imposent des prix de vente parfois en dessous de leurs prix de revient. Qu’un grand nombre d’entre eux travaillent dix-sept heures par jour sans pouvoir décemment vivre du fruit de leur labeur. Qu’une certaine logique d’industrialisation forcée les a conduits à user d’une batterie de produits toxiques (dont ils sont d’ailleurs les premières victimes) qui polluent l’air, l’eau, font disparaître insectes et oiseaux… Que l’utilisation abusive d’engrais de synthèse et la généralisation des monocultures appauvrissent les sols et contribuent grandement au dérèglement climatique. Mais cette situation (suite…)

Appel aux éveillés

15 mars 2016,

Nous serions ravis de rencontrer un québécois, un suisse, un belge, un algérien, un ivoirien… pour devenir correspondants du Sauvage. Il s’agir de s’exprimer dans l’esprit qui est le nôtre, sur des préoccupations culturelles et écologiques. Prenez contact avec nous via notre adresse internet. Il s’agit de collaborations bénévoles. De la même manière que nous sommes déjà tous bénévoles.
A bientôt. Le Sauvage

aslesauvage@aol.com

Egypte comique

14 mars 2016,
(dr)

(dr)

par Christophe Chelten

Lorsqu’il atteint l’extrême, le tragique devient comique. C’est le sentiment que j’ai éprouvé ce matin en entendant quelle serait la croissance démographique de l’Egypte dans les années à venir. Ce pays qui, il ne faut jamais l’oublier, est constituée de 94% de désert et qui compte 80 millions d’habitants va faire face à une augmentation de population de 15 millions tous les dix ans. Les villes subiront pour l’essentiel ce nouvel afflux. Lorsqu’on sait qu’au Caire les tombes de cimetières sont squattées par des vivants il ne reste plus qu’à en rire car les limites de l’absurde  sont dépassées.

Le remède existe mais il ne sera pas appliqué consisterait à rendre la pilule contraceptive gratuite et obligatoire.

NKM n’est pas couchée

13 mars 2016,

L-equipe-de-NKM-retire-en-catastrophe-les-episodes-d-une-webserie-de-campagne-apres-avoir-oublie-les-droits-d-auteur-pour-la-bande-son1par Alain Hervé
Elle est très intelligente.
Elle est belle.
Elle est écologiste.
C’est une femme.
Elle est officier de réserve de la Marine Nationale.
Elle peut faire face avec succès à Marine Le Pen.
C’est une excellente candidate à droite à la Présidence.
Elle ferait une excellente première Présidente de la République.
Sans doute la meilleure possible à droite, même devant Juppé, qui n’a jamais manifesté une sensibilité écologique sérieuse.
Son seul défaut ce sont toutes ces qualités.
Sa prestation hier soir à On n’est pas couché était sans faute.
Je ne vois personne à gauche qui la vaille.
Le seul qui puisse la surclasser avec son expérience et sa connaissance de la vie sur terre est Nicolas Hulot.
Elle pourrait être son excellente Première ministre;
Ou inversement.

Réaction de Charles Ribaut :

NKM a quand même accepté de coordonner la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, l’homme qui combat courageusement l’agroécologie. Même si elle a pris ses distances récemment, j’ai du mal à croire qu’elle ne connaissait pas bien cet homme. NKM est la personne qui affirme qu’il faut plus de croissance pour atteindre le point où la pollution pourra enfin décroître : Le Monde, dans son édition du 23 janvier 2007

 Question : La croissance durable n’est-elle pas un paradoxe ?

NKM : Regardez les fameuses « courbes en cloche » produites par l’OCDE. Elles montrent le volume de pollution créé par chaque point supplémentaire de PIB. Elles grimpent toutes jusqu’à un point culminant, à partir duquel la pollution marginale par point de PIB commence à baisser. Sauf pour les déchets et le CO2. Au point culminant, la courbe baisse mais le volume de pollution global continue de croître. Mais il y a un deuxième point, qui correspond à la dérivée seconde de la courbe, à partir duquel la pollution totale décroît, bien que le PIB continue d’augmenter.[…] La position de l’UMP est de pousser pour que nous arrivions le plus vite possible au deuxième point des « courbes en cloche ».

Pour, contre l’écologie

13 mars 2016,

UnknownPar Christophe Chelten
Tout se passe comme si en profondeur, dans l’esprit du public la prise de conscience de la problématique écologique bénéficiait davantage des absurdités proférées par ses opposants que des manoeuvres infantiles de ses représentants.
Personne ne peut souscrire à l’écologie en observant les pathétiques déclarations de madame Cosse. Elle et Placé ont décroché leur ministère sur le mât de cocagne. Ce sont des bons grimpeurs. En revanche les décisions absurdes improvisées à propos des centrales nucléaires par le pouvoir en place font froid dans le dos à tout le monde et amènent à se poser des questions.

C.C.