Archive pour mai 2016

L’imprévu

25 mai 2016,

dessin croissancepar Pascal Bourgois 

On considère souvent que la naissance de l’écologie politique correspond à la parution du livre de Rachel Carson le Printemps silencieux en 1962. Ce livre provoqua une prise de conscience du public des problèmes liés aux pesticides et à la pollution de l’environnement. Il contribua à l’interdiction du DDT aux États-Unis en 1972. L’ouvrage traite des effets négatifs des pesticides sur l’environnement, et plus particulièrement sur les oiseaux. Le DDT occasionne une hausse de leur mortalité ainsi que des problèmes de reproduction. Rachel Carson accusait également l’industrie chimique de pratiquer la désinformation, et les autorités publiques de répondre aux attentes de l’industrie chimique sans se poser de questions.

54 ans plus tard, rien n’a changé sur cet aspect. Les lobbies poursuivent leur désinformation, (suite…)

Honte aux brûleurs de pneus

24 mai 2016,
(dr)

(dr)

Voilà une manifestation d’infantilisme caractérisée. Comment peut on prétendre défendre une juste cause avec des moyens qui ne le sont pas ?

Il suffit de voir l’ignoble fumée dégagée par le caoutchouc en feu pour disqualifier ceux qui veulent ainsi se faire remarquer.

La pollution atmosphérique qui se dégage est si flagrante qu’elle ne témoigne que pour elle même. Elle  signifie que l’on veut saloper l’air que tout le monde respire.

Le signal noir émis est totalement négatif. Il signifie seulement que des irresponsables s’expriment. Que peut on revendiquer ensuite qui ne soit enduit de suie répugnante ? Réfléchissez s’il vous plaît au message envoyé et à ce qu’il peut signifier pour les observateurs et les spectateurs.

Christophe Chelten

OUF !

23 mai 2016,

Van der BellenNous sommes dignes, nous ne sautons pas de joie. Comment dit-on déjà ? C’est ça, nous saluons l’élection d’Alexander Van der Bellen, le nouveau président de l’Autriche. Il y a environ vingt ans, je disais à qui voulait l’entendre que bientôt il ne resterait plus en lice dans le champ politique que les écolos et le FN, parce que c’était les seuls qui avaient quelque chose de nouveau à proposer.  Je n’osais même plus formuler cette prédiction depuis quelques années tant elle semblait démentie par les faits. Pourquoi les écologistes français-es ayant touché le fond et ne pouvant dès lors que remonter ne se prépareraient-ils ou ne se prépareraient-elles pas à se retrouver face au Front national au second tour des présidentielles ?

Parlera-t-on un jour du syndrome autrichien ? Comme le soulignait justement le regretté Pierre Dac  » La prévision est un art difficile, surtout en ce qui concerne l’avenir ».  Charles Ribaut

Linky

22 mai 2016,

 logo LDHCommuniqué de la Ligue des Droits de l’Homme

Linky : un compteur communicant qui en dit beaucoup sur notre vie privée 

Pour mettre en oeuvre une directive européenne relative à l’efficacité énergétique dans l’Union, la France a décidé, en 2012, de procéder au remplacement de tous les compteurs électriques par de nouveaux compteurs joliment appelés « Linky », capables de communiquer directement à une centrale EDF, sans l’intervention de son personnel. Ce n’est pas là sa seule fonction, il permettra aussi d’adapter le contrat, autorisera la mise en service ou la coupure à distance et le client pourra surveiller sa consommation en KW en se connectant sur un site dédié et non directement sur le compteur…

Alors pourquoi tant d’usagers farouchement opposés, tant de communes (plus de quatre-vingt-dix à ce jour) (suite…)

L’humanité, un projet coopératif

17 mai 2016,

social-darwinism-cartoonPar Bénédicte Monville-De Cecco

Au XIXe siècle, dans la foulée de la théorie de Charles Darwin qui démontrait l’importance de la sélection naturelle et du rôle de la compétition dans l’évolution, des intellectuels influents tels que Thomas Huxley ou Herbert Spencer inventaient le darwinisme social. Celui-ci consistait, selon la définition qu’en donnait Jean-Marie Pelt[1], à isoler les thèmes de la compétition, de la concurrence vitale, de la lutte pour la vie, de la transmission cumulative des avantages, de l’élimination des moins aptes et à les appliquer aux sociétés humaines. Ces intellectuels (suite…)