Bouvard l’anar en douce

19 décembre 2016,

par le Sauvage

Il faut aller dans le Fig mag du 16 décembre pour trouver cette perle.unknown

A la fin de son service militaire, Philippe Bouvard a « lancé une souscription destinée à financer un monument formé de sommiers métalliques et élevé à la mémoire des généraux morts dans leur lit ». Saluons l’impertinence digne de Pierre Dac et des philosophes antiques à la Diogène.