Café du Commerce présidentielles (3)

20 avril 2017,

par Christophe Chelten
« Une fois le président élu, encore va-t-il falloir en faire un président. Beaucoup de nos candidats croient déjà en avoir l’envergure, les capacités, l’intelligence, la connaissance du sujet. En fait , ils en sont loin pour tous d’entre eux. »

« Le seul à se préoccuper des petits paysans est Jean Lassalle. Le seul à avoir parcouru la France à pied. Le seul à prendre en compte que la France est un pays de culture historique paysanne, qui a vu se perpétrer en cinquante ans un génocide des paysans. Oui un génocide qui n’est pas terminé. Ils se suicident encore. Une civilisation rurale a été l’objet d’un « crime contre l’humanité »… »

« Aucun ne me convient. Je vais voter en me bouchant le nez. Mais je vais voter »

« Vous vous imaginez le 8 mai avec un nouveau président? Un

jeune un vieux, un malhonnête, un sectaire, un pas à la hauteur, un faible… Quelle bobine il va avoir que l’on verra pendant cinq ans. »

« Qui va arrêter l’escroquerie du surgénérateur qui engloutit à l’aveuglette les crédits qui permettraient de faire décoller les productions d’énergie renouvelables??? »

« Le 8 mai le soleil va quand même se lever »