Café du Commerce présidentielles (6)

25 avril 2017,

par Christophe Chelten
« Reste à choisir entre la peste et le choléra pour le second tour. D’un côté la priorité à la relance d’une économie prospère, écologiquement désastreuse, de l’autre la remontée des vieux démons extrémistes et un absurde désengagement de l’Europe. »
« Il est jeune et beau. Quelle expérience a-t-il de la vraie vie, en dehors des bureaux et de la pensée économique? Un bon point pour lui: sa femme qui a plus vécu que lui »
« La montée de Marine Le Pen, c’est le cri de sept et quelques millions de blessés, d’oubliés, de sans-dents, d’insignifiants. »
« Voter pour Macron c’est se préparer à devoir l’empêcher de devenir ce que naturellement il est: un jeune et brillantfinancier qui surfe sur la vague économique »

 » Ah si Hulot s’était présenté pour représenter l’écologie!!! Il aurait fait 11% ou plus et tout l’échiquier politique aurait été redistribué. La vraie priorité de notre époque serait apparue dans la gestion de la politique française. Ce qu’en a dit Mélenchon est intéressant mais difficile à accepter habillé des lambeaux du castrisme et du chavezisme. »

« Oui, personne ne soustrait les voix écologistes du dérisoire bilan de Hamon. Qui aurait imaginé que les écologistes auraient sauvé le PS de la ruine! »