Archive pour janvier 2018

Les « écolos » pour NDDL

11 janvier 2018,

Ouest-France.d.r.

Par Ghislain Nicaise

Ce matin attablé devant mon fidèle ordinateur, je tombe sur une information surprenante parue dans Ouest-France sous le titre
Notre-Dame-des-Landes : des écolos pour le transfert
Titre choc !

Bon, ils ne sont que trois mais leurs visages de vieux soixante-huitards hirsutes atteste indiscutablement de leur qualité d’écolo, au moins pour le lectorat non endurci. Je peux témoigner par ma propre réaction que cette qualité d’écolos donne beaucoup plus de force à leur démarche. Après tout, pourquoi pas, il y a bien des écolos pro-nucléaires (voir ici ) mais au moins eux ont l’excuse d’être trop conscients de l’urgence climatique. Il est vraisemblable que ce sont les trois seniors eux-mêmes qui se sont attribué la qualité d’écolo, le journaliste n’y est probablement pour rien. Quand on sait que même le président de l’Assemblée nationale, élu de la région nantaise et considéré comme un déserteur de l’écologisme par nombre de ses anciens camarades d’EELV est contre le projet de Notre-Dame-des-Landes !
Ma première réaction a été de lire les noms de ces trois promoteurs d’aéroport, ils ne me disent rien mais, même si nous sommes peu nombreux, je ne connais pas tous les vieux écolos, surtout dans le lointain ouest. Ensuite j’essaye de savoir quels faits d’armes, quels écrits, quels sit-ins, quels fauchages d’OGMs leur ont valu leurs galons. L’un d’entre eux était pilote de ligne, un deuxième cadre à Aéroports de Paris et il semble qu’ils aient été pendant un temps membres des Verts et/ou d’EELV, le troisième n’a pas cotisé au parti mais a été « ingénieur conseil en écologie urbaine, environnement et aménagement ».
Au delà du coup médiatique, que ces trois partisans du progrès aéronautique aient ou non triché avec leur CV, ils nous rappellent que même parmi les écolos, il y en a qui croient que le futur sera une prolongation du passé et qu’une croissance infinie est possible dans un monde fini. Il y a encore un effort pédagogique devant nous.
G.N.

L’Homme de la Terre

11 janvier 2018,

Nous avons reçu au courrier ce film étonnant qui date d’il y a dix ans et qui n’a pas été diffusé en France. Nous vous en reparlerons. Le Sauvage

Bonne année

3 janvier 2018,

Le  Sauvage vous souhaite une année 2018 de moments heureux.

Avec du beau temps: du soleil et de la pluie.

Avec la paix, la justice, et de beaux légumes.

Avec des articulations souples, de profonds sommeils et pas d’élections.

Avec quelques fêtes et des lectures passion.
Avec cinq jours à Venise et beaucoup de thé vert.

Avec un soir au cirque et des heures avec Schubert.

 

En attendant Maja

1 janvier 2018,

le Sauvage vous souhaite une année 2018 de moments heureux.

Avec du beau temps: du soleil et de la pluie.

Avec la paix, la justice, et de beaux légumes.

Avec des articulations souples, de profonds sommeils et pas d’élections.

Avec quelques fêtes et des lectures passion.
Avec cinq jours à Venise et beaucoup de thé vert.

Avec un soir au cirque et des heures avec Schubert.

Avec un dessin de Maja à venir.

Signé « Le Sauvage, qui ne l’est pas autant qu’il en a l’air »

Pour citer Cary Grant dans la Main au collet