Archive pour février 2018

Nouvelles de la décroissance

27 février 2018,

 

Bonjour à toutes et à tous,

Notre appel, demain il sera trop tard, a atteint sa vitesse de croisière. Plus de 4500 signataires ce soir. Chaque semaine, sur notre blog Mediapart, nous publions des textes de premiers signataires, des initiateurs ou de citoyen.ne.s. Nous vous invitons à retrouver nos dernières publications :

Vincent Liegey : la Décroissance, radicalité, dialogues et convergences
Suite au lancement de l’appel à la convergence, nous proposons la tribune libre de Vincent Liegey après celle de Paul Ariès. Cette tribune revient sur le rôle de la décroissance depuis sa naissance en 2002, son impact, sa contribution, sa pertinence mais aussi ses limites ou ses échecs…

Marie-Louise Duboin : souhaiter la décroissance
« La publicité crée le désir de consommer, le crédit en donne les moyens, l’obsolescence programmée en renouvelle la nécessité.» Après la publicité, abordons le thème du crédit, un des moteurs du système capitaliste fondé sur la croissance que nous dénonçons. Le texte de Marie-Louise Duboin, signataire de l’Appel, expose ce problème et (suite…)

Pierres taillées et météores

26 février 2018,
         par Gabriel Peynichou
Si l’on considère l’histoire de l’espèce humaine on ne peut qu’être surpris par l’extraordinaire énergie que nous consacrons, depuis l’invention des premiers outils à créer et améliorer des armes destinées à nous faire mutuellement des blessures particulièrement épouvantables.
« tiens regarde si tu ficelles un cailloux coupant au sommet de ta massue tu briseras plus facilement le crâne de tes adversaires »
Ou
« En tendant un boyau entre les deux extrémités d’un morceau de bois courbe
On peut projeter un petit bâton et ainsi le blesser sans prendre le risque de s’exposer à ses coups de massue »
« Oui mais regarde si, à la pointe du petit bâton on ajoute un morceau de fer avec des pointes dans l’autre sens on fait encore plus mal »
etc…
et cela occupe de nos jours toute une ribambelle d’ingénieurs divers. On imagine facilement les conversations à la D.G.A, (direction générale de l’armement)

(suite…)

Reporterre n° 151

20 février 2018,

La sélection hebdomadaire de Reporterre n° 151

Comment réaliser une serre écolo et à moindre frais
Course contre la montre pour sauver les cours d’eau
La coopération fait plus pour l’évolution que la compétition
« La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés
Les trains du quotidien en France, la grande enquête de Reporterre

Soleil auf Paris

20 février 2018,

Qui en veut à Hulot?

20 février 2018,

par Alain Hervé

Difficile de distinguer dans un climat de délation généralisée ce qui ressort de la seule politique.  Hulot représente une cible idéale. Il est trop séduisant pour ne pas devoir en payer le prix.

Trop beau, trop intelligent, trop représentatif, trop efficace, il appelle les projections de boue. Voilà qui est fait.

La délation sans preuves revenue à la mode, est une arme politique redoutable. Elle permet de tuer.

Puisse cette opération être prise pour ce qu’elle est : un délit, que la justice doit sanctionner. Que Hulot continue de jouer son rôle de contre pouvoir écologiste  dans un gouvernement qui sans lui sacrifierait tout à la seule ECONOMIE. Vive Hulot.