Archive pour avril 2018

Macrontransition

18 avril 2018,

par Alain Hervé

BFM TV dimanche soir. Stupéfiant. Deux heures et demie de furieux bavardage sur l’économie, l’économie, l’économie et le social. Un Président de la République interpellé comme un copain de classe par deux loustics sans savoir vivre. Le « coupage » de parole est la règle. Triste journalisme. Triste spectacle. Imperturbable, le surdoué dévide son crédo technocratique.

Et la vie? Et la transition écologique? Et la naissance d’une nouvelle société de sobriété, d’ajustement avec les mécanismes de la nature? Hulot doit se ronger les ongles en entendant cet échange passéiste. Du moins on peut l’espérer.

Est-ce la France qui a promu l’accord de Paris? Qui veut convaincre Trump d’y impliquer  à nouveau les Etats-Unis? Le dérèglement climatique dont on observe les effets chaque jour sur les saisons, sur des peuples affamés et assoiffés, contraints à migrer, on prétend l’ignorer? Les insectes meurent, les oiseaux meurent, les pesticides ravagent la santé publique, ça ne mérite pas que l’on en dise deux mots?

Il est tentant de ne pas s’en préoccuper, de partir plutôt faire un tour en mer ou en forêt. La macrontransition est en marche.

That is the question…”

17 avril 2018,

Je ne vous l’ai posée que parce que j’ai par mégarde donné la réponse avant.

Sélection ?

17 avril 2018,

KAK. d.r. L’Opinion

Par Ghislain Nicaise
Le mouvement contre la loi Orientation et Réussite des Etudiants (ORE) a reçu il y a une semaine le soutien de 425 enseignant-e-s des Universités. Après mûre réflexion, c’est ce soutien qui m’a décidé à exposer le point de vue d’un retraité de cette profession, qui n’a plus rien à perdre ni à gagner à dire ce qu’il pense.

Les fonctions de l’enseignement supérieur sont multiples mais il y en a une qui laisse très peu de futur-e-s étudiant-e-s indifférent-e-s, c’est la qualification qui leur permettra d’exercer un métier intéressant et/ou correctement rémunéré. Cette qualification passe par la maitrise d’un vocabulaire spécialisé et souvent aussi des savoir-faire nécessaires à l’exercice de ces professions. L’accès à l’un de ces métiers convoités passe par une sélection, (suite…)

L’écologiste, trimestriel

13 avril 2018,

L’Ecologiste. Trimestriel, en Angleterre depuis 1970, en France depuis 2000
Avant l’arrivée du nouveau numéro de L’Ecologiste fin avril, nous vous proposons quelques éléments d’actualité ainsi que des idées de lecture. Bonne journée, l’équipe de L’Ecologiste.

La fraîcheur de l’herbe : dans son nouveau livre, l’historien des sensibilités Alain Corbin raconte les émotions procurées par l’herbe verte de l’Antiquité à nos jours : des poètes aux romanciers en passant par les artistes et les philosophes, de la Grande Prairie au bocage en passant par les prés et les jardins, un livre passionnant ! Vous pouvez le commander en ligne ou par courrier. 240 pages avec un cahier d’illustrations en couleurs. Dix-neuf euros.

Le numéro 51 de L’Ecologiste (janvier-mars) est encore disponible sur commande, six euros port offert, avec un riche dossier Jardins. Vous pouvez également offrir ou vous offrir un abonnement à L’Ecologiste.

ACTUALITES. France, agriculture biologique : objectif 15% en 2022.  Le ministre (suite…)

Nouvelles de NDDL

11 avril 2018,

 Un reportage de Reporterre sur Notre Dame des Landes.

Un entretien avec José Bové sur le sujet.