Archive pour la catégorie ‘Esprit d’escalier’

Que se passe t-il dans la tête de Macron?

22 mai 2017,

par Alain Hervé   

Devant le spectacle bruyant, inattendu, sorte d’opera furia présidentiel auquel nous assistons, on peut se poser une question. Que se passe-t-il entre les oreilles de celui qui décide de s’emparer du gouvernement d’une nation, de la France?

Etrange initiative. S’agit il d’assouvir un besoin urgent d’apparaître être le premier des premiers ? S’agit il de se sentir investi d’une mission, d’entendre des voix ? De délivrer son pays des malheurs qui l’accablent ? Difficile en l’occurrence de ne pas évoquer des précédents historiques : Jeanne d’Arc, Bonaparte, De Gaulle et d’autres moindres.

Autrement dit le moteur est soit d’origine personnelle, soit réponse à un appel venu du dehors. J’ai eu l’occasion de côtoyer des individus habités d’une passion qu’ils (suite…)

Fillon, Le Pen, Macron, Mélenchon, même combat

14 mai 2017,

par Charles Ribaut

Bande des quatre ? Ces personnes qui ont eu récemment un large accès aux médias ont toutes pris position pour « la croissance », sous-entendu du PIB (1). Il s’agit d’un objectif important, et il ne devrait pas être nécessaire de rappeler qu’il conditionne rien moins que l’avenir de nos enfants, le maintien d’une planète habitable par l’espèce humaine. Les programmes électoraux que nous avons vu défiler et qui vont vraisemblablement se maintenir sur ce point à l’occasion des élections législatives sont unanimes, avec de faibles nuances, (suite…)

Arrêter enfin de blablater

27 avril 2017,

par Fabrice Nicolino
Ce texte est paru dans le bulletin des JNE, Journalistes et écrivains pour la nature et l’écologie. Il nous semblé intéressant de le reproduire dans le Sauvage.

Plus ça va mal, plus on a besoin d’espoir. Même moi, qui ai écrit tant de livres noirs, dénonçant l’implacable destruction du monde, de ses équilibres, de sa beauté. Et c’est pourquoi j’ai décidé de publier un texte différent des autres (Ce qui compte vraiment, éditions Les Liens qui Libèrent), indiquant des directions d’avenir dans lesquelles, selon moi, il faudrait s’engager. Comme on ne se refait pas, il ne s’agit pas de solutions, car il n’en existe aucune qu’on pourrait appliquer à froid, sans une mobilisation exceptionnelle (suite…)

Café du Commerce présidentielles (7)

26 avril 2017,

par Christophe Chelten
Entre les deux tours nous continuons d’ouvrir nos oreilles aux observations de ceux que nous rencontrons et aussi bien celles que vous nous envoyez.
« Et allez voter. Ou bien quittez cette oppressante démocratie qui vous étouffe, il y a des dictatures aérées qui vous attendent partout dans le monde. Il n’y a pas d’état d’âme ou de raisonnement qui justifie de s’abstenir ».
« Je suis partisan de mettre les abstentionnistes à l’amende (suite…)

Sondages

19 avril 2017,

par Charles Ribaut

Mes parents, vantant le mérite du scrutin à deux tours, me disaient pour éveiller ma conscience politique : au premier tour on choisit, au second on élimine. Il est vrai qu’à côté le scrutin anglais à un seul tour fait figure de caricature. Nous devrions être satisfaits de mieux satisfaire à l’expression électorale que la perfide Albion. Comment se fait-il que l’électorat d’avril 2017 dans notre pays soit aussi inquiet, aussi peu prêt à choisir l’option politique préférée ? Les médias pointent du doigt les sondages, grands responsable du « vote utile », soulignant au passage que les candidat-e-s n’admettent croire aux sondages (suite…)