Archive pour la catégorie ‘Pense-bêtes’

Comment les chiens nous font de l’oeil

17 avril 2015,

080101.ML.Lulu.redpar Ghislain Nicaise

Une équipe de recherche japonaise a publié récemment dans le prestigieux journal Science que lorsqu’un humain regarde un chien dans les yeux, il y a sécrétion d’une bouffée d’ocytocine de part et d’autre. Cet échange, cette gratification réciproque, résulterait d’une co-évolution entre l’homme et le chien, ça ne marche pas avec le loup, qui est l’ancêtre sauvage du chien. Des loups mutants, au cours de la probablement longue et ancienne histoire de leur domestication, ont trouvé le moyen de détourner un comportement qui est normalement strictement réservé à la communication privée au sein d’une espèce.

L’ocytocine est une hormone sécrétée par le système nerveux, elle joue un rôle dans plusieurs étapes de la reproduction des mammifères en général, et des humains en particulier : l’accouchement, l’excrétion de lait au cours de la tétée, la formation du lien entre mère et enfant, le plaisir d’un câlin et même l’orgasme. Contrairement à la majorité des hormones, sa production dans le milieu intérieur n’est pas régulée par une diminution de la sécrétion, elle a plutôt tendance à s’emballer en rétroaction positive, favorisant un flash.

L’échange de regards entre mère et enfant ou entre partenaires sexuels (“faire de l’oeil”) provoque une sécrétion d’ocytocine des deux côtés, ceci était bien documenté, mais à l’intérieur de la même espèce : l’originalité du travail de l’équipe japonaise serait surtout d’avoir montré que cette communication pouvait franchir la barrière de l’espèce. Moi qui préfère les chats aux chiens, j’ai fait une recherche rapide avec oxytocin et cats et j’ai trouvé qu’apparemment l’action de caresser un chat provoque une sécrétion d’ocytocine chez l’humain comme chez le félin. Comme quoi, il est toujours difficile pour des chercheurs de trouver quelque chose de totalement nouveau.

Triste Noël pour les oies

19 décembre 2014,

Mes opinions nous communique:oiegavagenews

Monsieur, Madame,

Une telle barbarie en 2014 est impensable ! 

L’acte de gavage implique de nombreuses souffrances :
– Les organes internes sont comprimés
– La taille du foie est multipliée par 10
– Les palmipèdes souffrent de difficultés respiratoires, halètements, diarrhées
– Ils sont épuisés et ont des difficultés à se déplacer.

Les mâles sont gavés. Les femelles, quant à elles, sont gazées ou broyées à la naissance ! Ceci est honteux !

Il faut que cesse cette barbarie !   Merci de votre attention.

Marie-Laure Ambros

Végétarien ou pas ? (suite)

10 décembre 2013,

DSC00900

A verser au dossier” Végétarien ou pas”, la contribution de François Couplan, le chantre des plantes sauvages comestibles. Allez le rencontrer sur sa lettre d’information:
Extrait de cette lettre:
“Bien sûr, les produits animaux présentent de grands attraits gustatifs et un indéniable intérêt nutritionnel. Certes nos ancêtres lointains se gorgeaient de viande chaque fois qu’ils le pouvaient, ce qui n’était pas quotidien, et depuis le néolithique, certains peuples pasteurs vivent du lait et de la chair de leurs bêtes. Mais si nous consommons de la viande, c’est souvent pour montrer que notre statut social le permet, sans en avoir clairement conscience.”

Les végétariens de la République revendiquent leurs droits

9 décembre 2013,

Nous donnons ici la parole aux végétariens, nous donnerons ensuite la parole à leurs opposants. Il nous semble que les arguments des végétariens, que nous Sauvages sommes peu ou prou, méritent une attention particulière eu égard au regard neuf que nous portons sur les animaux, sur leurs conditions concentrationnaires d’élevage, sur leur abattage industriel. Le Sauvage

par  Frédérique Courtin & Michel TarrierUnknown

Le droit, la loi

Le droit international définit une minorité comme  un groupement de personnes liées entre elles par des affinités religieuses, linguistiques, culturelles, ethniques, politiques, englobées dans une population plus importante, comme celle d’un État. Le droit des minorités est reconnu et décrit dans diverses chartes ou déclarations internationales selon les recommandations d’instances comme l’ONU et l’UNESCO. Il n’en reste pas moins que les minorités sont surreprésentées dans les prisons du monde, c’est tout dire. (suite…)

Rappel

28 juillet 2013,

Bridget-Kyoto1

 

 

En attendant qu’elle passe en prime time sur TV Ecolo, vous pouvez toujours soutenir Bridget Kyoto, et pour les radin-e-s savourer ses sketches gratuitement sur internet.