Archive pour la catégorie ‘Pense-bêtes’

Végétarien ou pas ? (suite)

10 décembre 2013,

DSC00900

A verser au dossier » Végétarien ou pas », la contribution de François Couplan, le chantre des plantes sauvages comestibles. Allez le rencontrer sur sa lettre d’information:
Extrait de cette lettre:
« Bien sûr, les produits animaux présentent de grands attraits gustatifs et un indéniable intérêt nutritionnel. Certes nos ancêtres lointains se gorgeaient de viande chaque fois qu’ils le pouvaient, ce qui n’était pas quotidien, et depuis le néolithique, certains peuples pasteurs vivent du lait et de la chair de leurs bêtes. Mais si nous consommons de la viande, c’est souvent pour montrer que notre statut social le permet, sans en avoir clairement conscience. »

Les végétariens de la République revendiquent leurs droits

9 décembre 2013,

Nous donnons ici la parole aux végétariens, nous donnerons ensuite la parole à leurs opposants. Il nous semble que les arguments des végétariens, que nous Sauvages sommes peu ou prou, méritent une attention particulière eu égard au regard neuf que nous portons sur les animaux, sur leurs conditions concentrationnaires d’élevage, sur leur abattage industriel. Le Sauvage

par  Frédérique Courtin & Michel TarrierUnknown

Le droit, la loi

Le droit international définit une minorité comme  un groupement de personnes liées entre elles par des affinités religieuses, linguistiques, culturelles, ethniques, politiques, englobées dans une population plus importante, comme celle d’un État. Le droit des minorités est reconnu et décrit dans diverses chartes ou déclarations internationales selon les recommandations d’instances comme l’ONU et l’UNESCO. Il n’en reste pas moins que les minorités sont surreprésentées dans les prisons du monde, c’est tout dire. (suite…)

Rappel

28 juillet 2013,

Bridget-Kyoto1

 

 

En attendant qu’elle passe en prime time sur TV Ecolo, vous pouvez toujours soutenir Bridget Kyoto, et pour les radin-e-s savourer ses sketches gratuitement sur internet.

Epitaphe de Herbert Georges Wells

15 juillet 2013,

doper_woestijn_grtInterrogé sur l’épitaphe qu’il souhaitait voir inscrite sur sa tombe H. G. répondit : « God damn you all. I told you so » Une traduction vigoureuse en Français fut: « Je vous l’avais bien dit, bande de cons ». Il mourut le 13 août 1946. Il fut incinéré et ses cendres jetées en mer.

Il avait aussi dit:  » la publicité c’est le mensonge légalisé ».

Saint Jean méditant par Geertgen  1460/65

Elle nous a quittés

20 mai 2013,
0507.Lulu profil

Le dernier cadeau que la vie fait à la vie, c’est la mort.