Archive pour la catégorie ‘Some Like It Hot’

Malot et Hucron suite

16 juillet 2017,

par Alain Hervé

On reste interrogatif devant le spectacle qu’offre en ce moment la politique française. Manifestement le nouveau Président de la République conduit son orchestre d’une main sûre et déterminée. Il pratique l’art de la stratégie gouvernementale et diplomatique avec subtilité. Il sait d’abord exploiter les talents des personnes qu’elles soient de gauche ou de droite, qu’elles soient incontestables ou douteuses. Qu’importe. Tous ensemble en avant. Un pas devant l’autre c’est la règle d’En marche. Et pour le moment on avance.

Hulot semble avoir été instruit de cette technique. Ses décisions tombent régulièrement. Savamment dosées pour satisfaire des espoirs et ne pas réveiller des oppositions radicales. Qu’il s’agisse de l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure, de l’aéroport de N.D. des Landes, des fermetures de réacteurs, de l’abandon progressif des moteurs à explosion, de la promotion des énergies renouvelables… On imagine le rôle qu’il peut avoir en coulisse dans l’opération de subversion climatique du président Trump. On avance.

Certes des désillusions vont se manifester. La petite meute, qui aboie dans la marge, veille aux impairs possibles, attend les occasions de déclarer des mobilisations populaires. Malgré eux ils jouent un rôle dans la partition.

Reste à savoir comment le calendrier peut être respecté. Un partenaire inflexible l’a fixé sans possibilité de négocier ou d’attendre. Il s’agit de l’inéluctable désordre climatique.

Macron et Hulot que nous avions le mois dernier rebaptisés Hucron et Malot, tant ils semblent fonctionner en accord, paraissent l’avoir bien compris et agir en conséquence. Miraculeuse occurrence dans l’histoire de France. Et du monde ?

Sont ils bien ce qu’ils paraissent être ?

Ont ils bien entrepris ce que l’on imagine ? Ont ils des chances de réussir ?

Je me pose ces questions, car nous n’en sommes encore qu’aux questions.

Leur réussite ou leur échec concerne la survie de notre espèce humaine.

Macron se pose en effet comme un Bonaparte mondialiste. Il a embauché un condottiere inspiré qui connaît sa planète sur le bout du doigt pour l’avoir empoignée depuis des années.

A eux deux il incombe de réussir.

Alain Hervé

 

St Malot et St Hucron priez pour nous

15 juin 2017,

Par Alain Hervé

Finissons en avec ces législatives précuites et venons en au seul propos sérieux de ce nouvel âge politique qui commence lundi.

Que vont faire Malot et Hucron pour en finir avec le chômage et le réchauffement climatique? L’un et l’autre exigent des solutions radicales. Mais le génie de nos deux artisans du miracle va devoir consister à rendre compatible ce qui jusqu’à ce jour est apparu comme absolument contradictoire. (suite…)

Hulot au gouvernement immense espoir

17 mai 2017,

par Alain Hervé
La nomination de Nicolas Hulot ministre « de la transition écologique et solidaire » est la plus grande innovation de ce nouveau règne républicain. Il est à porter au crédit d’Emmanuel Macron qui autorise soudain des positions radicales à s’exprimer. Hulot est détenteur d’une longue pratique et d’une profonde connaissance de l’écologie.
Reste à voir comment il pourra exprimer ses convictions.
Je ne pense pas qu’il soit réductible à une ligne « économiste » du gouvernement. Que tous les écologistes le soutiennent, qu’il s’agisse des militants, des philosophes ou des politiciens carriéristes. Nous assistons à une prodigieuse innovation dans la politique française.
Bonne chance Nicolas.

A.H.

Café du Commerce présidentielles (11)

4 mai 2017,

par Christophe Chelten

 » Nous avons été invités à subir un moment de médiocrité dans l’expression politique avec ce débat pré électoral Le Pen contre Macron. Mais aussi de révélation de la vraie nature des compétiteurs. Marine Le Pen a exposé sa vraie nature. Avis aux amateurs qui veulent en prendre pour cinq ans. Macron a de son côté exposé son inflexibilité technocratique et illustré son projet de gouverner par ordonnance. »
« Comment une société française disloquée par les agressions de la mondialisation va-t-elle pouvoir être gouvernée. Ce n’est pas évident. Rien n’a été dit de l’intégration brutale de dizaines de milliers d’immigrants qui fuient la famine, la guerre, le terrorisme. Rien n’a été dit de la menace climatique. Rien n’a été dit de la ruine de l’agriculture par son industrialisation. Les fermes de mille vaches seront elles interdites? Et l’abandon du risque mortel du nucléaire? Silence … »
« Je vais voter Macron pour que la France ne devienne pas une seconde Turquie la semaine prochaine. Et Macron on va s’en occuper et ce ne sera probablement pas facile »

Café du Commerce présidentielles (10)

3 mai 2017,

par Christophe Chelten
 » Désopilant non cette course en sac de deux prétendants au trône de France? Ni l’un ni l’autre n’est sympathique. L’une est beaucoup plus dangereuse que l’autre: à éviter absolument. L’autre est le bras armé de la technocratie. A combattre dès le lendemain de son élection. N’a absolument rien compris à la situation écologique désastreuse dans la quelle son espèce s’est fourvoyée. Je veux dire l’espèce humaine. »
« 60% de ceux qui votent Macron ne le feraient pas par adhésion à son programme mais seulement pour écarter Marine Le Pen. Autrement dit avec les législatives nous allons entamer un quatrième tour des présidentielles. »
« Imaginez vous le petit déjeuner du 8 mai, quelle tête nous allons faire? Animal triste post coïtum » »
« Et il va falloir se le farcir, il ou elle, pendant cinq ans. On a du mal à se le la figurer. Hollande nous apparaîtra bientôt comme un prodigieux charmeur, un délicieux humoriste, incapable certes mais sympathique malgré tout. Et il fut quand même l’artisan de la COP 21.