Articles avec le tag ‘CO2’

Fillon, Le Pen, Macron, Mélenchon, même combat

14 mai 2017,

par Charles Ribaut

Bande des quatre ? Ces personnes qui ont eu récemment un large accès aux médias ont toutes pris position pour « la croissance », sous-entendu du PIB (1). Il s’agit d’un objectif important, et il ne devrait pas être nécessaire de rappeler qu’il conditionne rien moins que l’avenir de nos enfants, le maintien d’une planète habitable par l’espèce humaine. Les programmes électoraux que nous avons vu défiler et qui vont vraisemblablement se maintenir sur ce point à l’occasion des élections législatives sont unanimes, avec de faibles nuances, (suite…)

Avant le déluge

1 novembre 2016,

bosch-le-jardin-des-delicesUn film produit par Leonardo di Caprio, sous-titré en français, en libre accès sur Internet. On savait déjà qu’il y a des climato-sceptiques, qu’il ne faut plus manger de boeuf ni d’huile de palme, mais on ne le dira jamais assez. A noter un plaidoyer pour que la taxe carbone remplace progressivement les autres impôts. Le film se termine de manière réaliste mais optimiste sur les mesures à prendre d’urgence. Le Sauvage.

Un peu d’écologie punitive pour changer

13 mai 2016,

Livre papier ou électroniqueDans l’Oursin Vert n°46 de mai 2016 :

Un courriel avec pièce jointe d’1 Mo a un impact énergétique de 25 W/h, soit l’équivalent de deux heures d’usage d’ampoule basse consommation. Le moindre mail émet 4 g d’équivalent CO2 (fonctionnement + fabrication de l’ordinateur et des serveurs), un email avec une pièce volumineuse peut atteindre 50 g.

L’impact CO2 d’un livre papier est de l’ordre d’1 kg et celui d’un livre numérique de 240 kg (Ademe).

Voir aussi ici : Livre électronique ou livre papier, qui est le plus écologique ?

Charles Ribaut

Brève de climat 5

20 septembre 2015,

Vous pouvez télécharger ici une brochure facile à lire et néanmoins percutante. Extraits :

Un taux de croissance annuel du stock de carbone dans les sols de 4 po4 pour 1000ur 1000 permettrait de stopper l’augmentation de la concentration de CO2 dans l’atmosphère. …une augmentation, même infime, du stock de carbone des sols agricoles (y compris les prairies et pâtures) et forestiers est un levier majeur pour améliorer la fertilité des sols et la production agricole et participer au respect de l’objectif de long terme de limiter la hausse des températures à +1,5/2°C, seuil au-delà duquel les conséquences induites par le changement climatique seraient d’une ampleur significative.

Chiffres clés

– 24 % des sols mondiaux sont dégradés à des degrés divers, dont près de la moitié des sols agricoles [source: Bai et al., 2013]

– il y a 1 500 milliards de tonnes de carbone dans la matière organique des sols mondiaux, plus de deux fois le carbone du CO2 atmosphérique [source : GIEC, 2013]

– 1,2 milliards de tonnes de carbone par an pourraient être stockées dans les sols agricoles (cultures et prairies) soit un taux annuel de stockage d’environ 4 pour 1 000 par rapport à l’horizon de surface du sol [source : GIEC, 2014].

– ente 24 et 40 millions de tonnes de grain supplémentaires pourraient être produits chaque année en Afrique, Asie et Amérique du Sud en stockant une tonne de matière organique par hectare [Lal , 2006].

Le Sauvage

Brève de climat 3

2 juin 2015,

Manif 30-31 maiConnaissez-vous la Coalition Climat 21 ? Elle a manifesté les 30 et 31 mai (photo ci-dessus) et elle manifestera encore, en particulier à l’occasion du départ du tour d’Alternatiba, le 5 juin à Bayonne.      Le Sauvage