Articles avec le tag ‘encyclique’

Lecture de Laudato si’ par une agronome

18 août 2015,

ImageJ=1.47vpar Sarah Feuillette (1)

Malgré ma posture critique vis à vis du rôle de l’Eglise dans bien des domaines, j’ai lu avec grand intérêt la dernière encyclique, Laudato si’, et je partage les deux analyses qui en ont été faites dans Le Sauvage, la lecture du mécréant et celle du chrétien écolo. Je l’ai notamment lue avec mon regard d’agronome, car l’agriculture française me semble très concernée par cette encyclique, au moins à deux titres.

En premier lieu car le lien entre environnement (sujet central de l’encyclique : « la sauvegarde de la maison commune ») et agriculture est très fort, du fait de l’emprise territoriale de l’agriculture française (plus de 53% du territoire métropolitain) mais aussi et surtout de ses pratiques dominantes, comme le résume ainsi la très intéressante étude « Agriculture et biodiversité » menée par l’INRA en 2008 : « L’agriculture française moderne exploite peu les services écologiques naturels, auxquels elle a substitué des intrants chimiques (pesticides, fertilisants). En outre, la réduction du nombre de cultures, la simplification des méthodes culturales et l’homogénéisation des paysages (disparition des haies par exemple) ont des effets négatifs sur la biodiversité des espaces agricoles. »

(suite…)

Lecture de « Loué sois-tu » par un chrétien écolo

3 août 2015,

St François CWpar Christian Wyttynck

Cette encyclique « loué sois-tu », du Pape François est entièrement sur l’écologie ! On m’a demandé de la lire; je pensais que j’allais trouver beaucoup de « conneries » ou des généralités; au contraire, c’est de la dynamite ! Il attaque les banquiers, les industriels, les commerçants et les agriculteurs qui ne respectent pas la création ou les hommes, surtout les pauvres! Il écrit que la défense de l’environnement est un devoir d’homme notamment pour les chrétiens ! Il défend toute la nature, y compris les animaux qu’il ne faut pas maltraiter et surtout les espèces en voie de disparition ! Il est pour la décroissance dans les pays riches pour donner ces biens dans les pays pauvres; Il parle des principes de subsidiarité, de précaution. Non seulement c’est un vrai écolo mais en plus il dit que défendre la nature et nos frères est le devoir des chrétiens.

Je joins un résumé de cette encyclique qui ne reprend que des phrases de son texte; lisez-le, j’espère que cela vous donnera envie de lire le texte entier, vous serez étonnés. Cela changera votre perception du monde et peut-être votre manière de vivre. Transmettez ce message à vos correspondant: c’est un message d’espoir !  (suite…)

Lecture de Laudato si’ par un mécréant

8 juillet 2015,

St François d'AssisePar Ghislain Nicaise

A la demande de la rédaction du Sauvage, pour la première fois de ma vie, j’ai lu une encyclique. Cette publication est saluée par la presse comme un tournant de l’église catholique vers l’écologisme, sous l’impulsion d’un pape novateur. Avant de tenter un commentaire du  texte (1), sur la forme et le fond, comme pour une publication ordinaire, j’ai voulu le passer au crible des trois racines de l’écologisme. Maintenant encore, je suis assez content de moi d’avoir un jour proposé les critères nécessaires et suffisants d’une pensée écologiste. A cette époque j’écrivais « Le but de cette classification n’est pas de décerner un brevet de bon-ne écologiste (si vous avez rempli les trois conditions, vous avez réussi le test…) mais de fournir une grille explicative, qui reste un fil conducteur pour comprendre l’écologisme. » En fait le texte de l’encyclique Laudato si’ a pratiquement réussi le test, en remplissant les trois critères.

Sur le premier, qui est la prise en compte de la finitude de la planète et des ressources, (suite…)