Articles avec le tag ‘jardin-forêt’

Aventures en permaculture – 31, Que planter pour un jardin-forêt à Nice ?

9 août 2019,

par Ghislain Nicaise

Comme je le racontais dans le précédent épisode, ma principale préoccupation quand je feuilletais Permaculture One en 2008 était d’aller à la fin du livre pour savoir ce qu’il fallait planter. Je ressens moins cette urgence aujourd’hui mais je reste capable d’imaginer la question principale que se posent les débutant·es : que planter ? J’évite de présenter des diaporamas sur la permaculture en général pour laisser ce créneau à de jeunes personnes qui ont très bien compris la théorie et qui devraient pouvoir en vivre, mais j’ai au moins une particularité à faire partager, un retour d’expérience de dix années sur le choix des plantations, plein d’échecs enrichissants…

À l’Université de Nice-Côte d’Azur, la prise de conscience de la responsabilité de l’institution universitaire dans le futur de notre société s’est traduite par la création d’un poste d’ingénieur·e chargé·e de mission zéro déchet et économie circulaire. Par chance la personne qui occupe ce poste, Émilie, possède la formation de recherche fondamentale qui lui permet de communiquer avec la population universitaire, lui donne l’habitude de travailler sans compter son temps, et possède en plus de solides convictions écolos qui lui permettent d’affronter l’ampleur de la tâche. J’ai donc proposé de l’aider en présentant un diaporama sur ce qu’il serait intéressant de planter dans les jardins des campus de Nice, en particulier dans le parc Valrose. Dans une perspective permacole, ce devrait être des associations de plantes utiles, principalement comestibles, avec le plus possible de plantes pérennes pour économiser l’énergie humaine. Dans la perspective du respect des usages reçus d’un passé récent, ce devrait ressembler à un jardin public fleuri et policé comme on peut en voir ailleurs. (suite…)

Permaculture en Belgique -1

21 janvier 2015,

120517.Mouscron.Fig2 - copieAux fraternités ouvrières par Ghislain Nicaise

Un jardin-forêt établi en Europe du Nord

J’ai déjà eu l’occasion de signaler dans les pages du Sauvage qu’une des applications des principes de permaculture aboutissait à la réalisation de jardins-forêts nourriciers. Pendant au moins trois ans, j’ai cru que le seul jardin-forêt en climat tempéré froid avait été celui de Robert Hart (1) peut-être relayé par celui de Patrick Whitefield (2), les deux étant localisés dans les îles britanniques. Celui de Robert Hart laissé à l’abandon depuis la mort de son créateur a semble-t-il périclité et n’est plus visité. A partir du moment où j’ai eu connaissance de l’existence d’un jardin-forêt belge, à quelques kilomètres de Tourcoing, je n’ai cessé d’échafauder des plans de visite. (suite…)

Permaculture, plus que jamais

20 octobre 2014,

Livre Perrine et Charlespar Ghislain Nicaise

Le mot de permaculture revient assez souvent sur le site du Sauvage et pour celles et ceux qui voudraient une clarification de ce terme, je peux renvoyer à cet article paru en 2010.

L’excellence de la permaculture en France, ainsi que l’ont décidé les médiums (je précise cela pour ne pas froisser d’autres permaculteurs et permacultrices également estimables), est en Normandie à la ferme du Bec-Hellouin. Nous avons eu l’occasion de publier un résumé des points forts de cette expérience sous le titre « Voyage dans le futur en Normandie » et même d’annoncer le programme de leurs formations pour 2014.

Si ce préambule vous a mis en appétit, vous pouvez déjà visiter leur site fort bien documenté. Le propos du présent article est d’attirer votre attention sur le premier livre détaillant l’aventure du Bec Hellouin. Le premier car  (suite…)

Aventures en permaculture -9, LE JARDIN-FORÊT 2

4 septembre 2012,

par Ghislain Nicaise

9- Le jardin-forêt à Nice (La Gazette des Jardins n° 90, Mars-Avril 2010)

A la réflexion, je me suis rendu compte que le petit jardin que je veux abandonner à Nice pour mes essais de permaculture montagnarde est en fait presque un jardin-forêt (Fig. 1).

Fig. 1. Le jardin-forêt de Nice, avec des héliotropes au premier plan (odeur de compote de cerises…)

(suite…)

Aventures en permaculture -8, LE JARDIN-FORÊT

1 septembre 2012,

par Ghislain Nicaise

8-Le jardin-forêt dans les livres (d’après La Gazette des Jardins n° 90, Mars-Avril 2010)

Dans les épisodes précédents j’ai parfois cité un ou deux livres, par manie de vieux prof au moins autant que par égard pour les lectrices et lecteurs, mais j’ai surtout raconté mes expériences vécues dans la moyenne montagne des Alpes maritimes. Cette fois je vais rapporter une aventure partie d’un livre, qui m’a permis un autre regard sur mon jardin de Nice (jardin qui sera décrit dans le prochain épisode). Sur des sites de permaculture, j’avais lu des louanges du jardin-forêt de Robert Hart et après quelques mois de réflexion, j’ai acheté d’un coup, par l’intermédiaire d’internet, cinq livres sur le sujet. Un d’entre eux était  plein de photos alléchantes sur un jardin-forêt luxuriant plutôt sub-tropical, je l’ai offert à mon ami mentonnais qui peut espérer cultiver au moins une partie des espèces qui s’épanouissent dans ce jardin de rêve. Un autre était trop spécialisé sur l’Amérique du Nord à mon goût. Les deux qui m’ont semblé les plus intéressants pour qui jardine en Europe sont un ouvrage de Robert Hart lui-même (1) et un plus riche et plus pratique de Patrick Whitefield (2).

(suite…)