Articles avec le tag ‘pauvres’

Bernard Maris vous parle de statistiques

16 décembre 2016,

les-statistiques-du-chomage-1217489576-1295882816Bernard Maris : « Les statisticiens ne décrivent pas le réel, ils le fabriquent, ce qui est différent. Ainsi ils appellent un jour un pauvre un « pauvre », le lendemain un « chômeur », le surlendemain un « handicapé du travail ». C’est ainsi qu’ils construisent la société en la quadrillant et en la normant. Mais, finalement, ils ne disent pas plus que »Demain sera en gros comme hier, si aucun évènement incongru majeur n’a lieu d’ici là. »

2003. Antimanuel d’économie 1. Les fourmis

dessin : http://jeanfrancoisherdhuin.blog.lemonde.fr

Bernard Maris vous parle des pauvres

21 mai 2015,

TéléviseurBernard Maris : Entassés dans des cellules payables en dix, quinze ou vingt ans avec une amende mensuelle pour délit de pauvreté sous forme d’intérêts, les condamnés à la consommation perpétuelle seront autorisés à une promenade quotidienne devant la télévision.

Antimanuel d’économie, Tome 1.

Changeons de budget ?

23 novembre 2013,

LipietzSur le site de Libération, une condamnation plutôt croissanciste de la ImageJ=1.38xpolitique budgétaire gouvernementale

Anny.PoursinoffJérôme Gleizes

 

Pour une politique écologique, changeons de budget

 

 

 

par Alain LIPIETZ, économiste, ancien Eurodéputé (Verts), Lucile SCHMID (membre du Bureau Exécutif d’EELV), Anny POURSINOFF, ancienne Députée des Yvelines (Verts), Jérôme GLEIZES (économiste, Université Paris-XIII)

Standard & Poor’s a dégradé la note de la France. Rien de surprenant. La politique économique est en échec car l’austérité ne permet ni de relancer l’activité économique ni de baisser la dette. Depuis l’élection de François Hollande, la part de la dette dans le PIB est passée de 87,8% à 93,4% et la prévision 2014 est de 95,1%. Au niveau trimestriel, le PIB n’a jamais dépassé ceux de 2007. Nous sommes passés de 3,6 millions de chômeurs à 5,4 millions. Sur la même période, les inégalités ont progressé avec des pauvres plus pauvres, des riches plus riches (suite…)