Articles avec le tag ‘Sénat’

C.C.C.

3 mars 2016,

CCCCommuniqué de presse d’Agir pour l’environnement du 02 mars 2016- Les sénateurs rejettent l’objectif de 20% d’aliments bios en restauration collective !

Alors que la proposition de loi visant à l’ancrage territorial de l’alimentation poursuit son parcours législatif au Sénat, la Commission des affaires économiques vient d’adopter un amendement du sénateur UDI Henri Tandonnet supprimant l’objectif de 20% d’aliments issus de l’agriculture biologique en restauration collective publique d’ici à 2020. Alors que la crise agricole amène un grand nombre d’agriculteurs à se rapprocher des groupements d’agriculture biologique en vue d’effectuer une transition agricole nécessaire, l’adoption de cet amendement anti-bio est scandaleuse. En première lecture à l’Assemblée nationale, cette proposition de loi (suite…)

Transition énergétique

3 mars 2015,
logo enercoopSur le site d’Enercoop, un article signé Anne Bringault sous le titre

« Transition énergétique : à la veille de la COP 21, une loi au rabais n’est pas possible ! »

Le Sénat s’apprête à voter le 3 mars le projet de loi sur la transition énergétique. Alors que l’Assemblée nationale avait plutôt renforcé le texte, la majorité sénatoriale a choisi de le dénaturer, lui ôtant deux objectifs structurants et mettant un frein aux projets éoliens.

En supprimant l’échéance de 2025 pour ramener à 50% la part de l’électricité d’origine nucléaire et en autorisant l’augmentation de la puissance nucléaire installée en France, le Sénat (suite…)

La décroissance au Sénat ?

18 juillet 2012,

Il a déjà été beaucoup dit et écrit sur l’ambition des nouveaux élus d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) et leur subordination à un Parti socialiste essentiellement productiviste. Plus qu’un sentiment de victoire, ces élections ont jeté un trouble parmi certains adhérents de base d’EELV, et des critiques plus acerbes d’écologistes extérieurs au parti. A ce stade il nous semble trop tôt pour juger ces élus sur les résultats et établir un bilan entre les nécessaires (?) concessions et les petites victoires. On en est au stade des discours et pour le moment, certains font preuve d’une lucidité inattendue et réjouissante.

(suite…)

Le jardin du Luxembourg

2 mars 2011,

Comment fonctionne un jardin public

reprint Le Sauvage, n° 71, été 1980 (on constatera quelques anachronismes résultant de l’époque de rédaction de l’article mais qui ne nuisent pas au charme de cette promenade écologique pour parisiens captifs de l’urbs.)

par Françoise Biro

(voir l’hommage à Françoise dans la rubrique Gloire à nos illustres pionniers)

Le Luxembourg est comme une maison bourgeoise bien organisée : les jeux d’un côté, le sport de l’autre, l’agrément au milieu. 25 ha de parterres fleuris en plein Paris, 3 500 arbres et deux terrasses, un bassin, deux fontaines, une centaine de statues dont vingt reines de France, des promeneurs tranquilles, des enfants, beaucoup d’enfants, de vieux messieurs seuls, des étudiants qui lisent, des dames frileuses, le frisbee et le tennis, de petits kiosques à jouets. Voilà pour l’endroit. Moins compliqué qu’il n’y paraît. À l’envers, ce sont des chiffres, du personnel, des espèces végétales, un règlement, une administration, des patentes. Tout ce que le public ne voit pas.

Le Luxembourg est un jardin privilégié. Presque un lieu privé, puisqu’il appartient au Sénat. À ce titre, il est l’objet de soins que lui envient d’autres jardins publics.

Jusqu’à 100 000 Parisiens s’y côtoient certains jours d’été. Ils trouvent là une place au soleil. Et aussi, sans tomber dans le folklore de la barbe à papa, la bonhomie champêtre de certains lieu de kermesse.

Peut-on être amoureux d’un jardin ? Pour qui a la faveur de le fréquenter assidûment, le Luxembourg est un lieu irremplaçable. On vient y croquer une pomme. On le traverse d’un point A à un point B. Il s’y passe à chaque instant quelque chose. On peut y louer un voilier pour 5 F l’heure. Les vieux s’assoupissent au soleil tiède, sous les palmiers devant l’Orangerie, comme à Monte-Carlo.

(suite…)