Articles avec le tag ‘USA’

Un entretien avec Dmitry Orlov

3 septembre 2014,

livre OrlovJ’ai déjà eu l’occasion de mentionner Dmitry Orlov sur le site du Sauvage en janvier 2011, à propos de l’effondrement probable de notre civilisation industrielle. J’avais renvoyé à une conférence TED, diffusée en vidéo sur internet. Cet étasunien né en Russie s’est fait remarquer pour avoir prédit la crise de 2008. C’est lui qui m’a fait comprendre la réalité économique et démographique de l’effondrement de l’URSS en 1990. Il a écrit plusieurs livres dont un au moins a été traduit et édité en français. Je vous en reparlerai peut-être après l’avoir parcouru. En attendant, vous pourrez lire ci-après une interview de l’auteur.  Ghislain Nicaise

Un entretien avec Dmitry Orlov

Par Dmitry Orlov & Tancrède Bastié

J’ai découvert les textes de Dmitry Orlov — comme la plupart des bonnes choses sur l’internet — en laissant le hasard et la curiosité me guider de lien en lien. Ce fut l’un de ces moments éclairants où un grand nombre de questions confuses trouvent leur réponse en même temps que leur formulation correcte. Par exemple, l’existence de similitudes fondamentales entre l’Union soviétique et les États-Unis était pour moi une vague intuition, mais j’aurais été incapable d’en dresser la liste détaillée comme le fait Dmitry. (suite…)

IDDRI

22 mars 2014,

Gaz de schisteSous le titre « Les gaz de schiste ne sauveront pas l’Europe« , notre très peu subversif confrère « Les Echos » signale une étude de l’IDDRI qui remet à sa place minuscule (0.04% de croissance supplémentaire par an, sur 23 ans…pour 500 000 puits forés ces dernières années) le bénéfice économique de l’exploitation des gaz de schiste aux USA. Le Sauvage

Par Anne Feitz le 12/02/2014

Le gaz de schiste a eu peu d’impact sur l’économie américaine. Et l’Europe ne doit pas en attendre des miracles, avertit l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) dans une étude.

Les gaz de schiste n’ont pas révolutionné l’économie américaine et ne sauveront pas l’Europe : à contre pied de certaines idées reçues, les chercheurs de l’Iddri ont calculé que l’impact des hydrocarbures non conventionnels sur la reprise économique aux Etats-Unis est marginal – et qu’il le restera sur le long terme. (suite…)