Archive pour septembre 2017

Travestissement social

22 septembre 2017,

par Alain Hervé

A la veille des sénatoriales, je crains de devoir reconnaître dans le positionnement des candidats le complexe originel de ceux qui ont entraîné l’écologie en politique dès les années 70. Le Sauvage en fut un exemple en allant se nicher à gauche chez le Nouvel Observateur.

C’était déjà la crainte d’apparaître comme réactionnaires pour ne pas commencer leur analyse par l’aspect social de la situation.

L’écologie pour être reconnue comme de gauche devait se prétendre d’abord sociale et seulement ensuite écologique.

Pesanteur historique et conformisme intellectuel, pour ne pas dire puérilité.

On peut comprendre la douloureuse constatation de l’indifférence de la nature aux conquêtes sociales.

La nature n’est ni compatissante, ni juge des aménagements entre classes sociales. La nature n’a pas lu Marx. (suite…)

Hommage aux palmiers, chronique d’une agonie

21 septembre 2017,

 ART CONTEMPORAIN & MONDIALISATION

En collaboration avec la Galerie Bugada & Gargnel, cette rétrospective (en cours de publication) se propose de traiter du palmier comme emblème et victime de la mondialisation. Autour de cette plante Leitmotiv, elle présentera un panorama de la scène artistique contemporaine.

Source de l’illustration

UNE VICTIME ANODINE DE LA GLOBALISATION. Comme l’écrivait récemment Jean-Max Colard: “kitsch à Miami, exotique à Cannes où il donne à la Croisette un faux air d’Hollywood, signe d’une uniformisation croissante du paysage urbain et du climat réchauffé de la planète, le palmier se trouve aujourd’hui déplacé, transplanté en tous sens: dénaturé. S’il fut porteur d’un rêve d’évasion moderne, il paraît aujourd’hui entaché de colonialisme. Crevant sur place [attaqué par des ravageurs introduits par un commerce dérégulé], il est une victime anodine, une figure agonisante de la globalisation.” (suite…)

A table avec Jésus: les dattes (dernier épisode)

18 septembre 2017,

par Gabriel Peynichou

Phoenix dactylifera (dr)

Évangile selon Saint Matthieu, II, 13-15

Quand ils se furent retirés, voilà qu’un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph et dit : Lève-toi, prends l’enfant et sa mère, fuis en Égypte et restes-y jusqu’à ce que je te parle. Car Hérode va chercher l’enfant pour le perdre.   Et lui se leva, prit de nuit l’enfant et sa mère et se retira en Égypte, et il y fut jusqu’à la mort d’Hérode, pour remplir cette parole du (suite…)

Aventures en permaculture n° 27- ANNUS HORRIBILIS

6 septembre 2017,

par Ghislain Nicaise

L’année 2017 n’est pas finie au moment où j’écris ces lignes mais à fin août le bilan est déjà si exceptionnellement désastreux que j’ai senti le besoin de me lamenter. L’intérêt si je puis dire de ce désastre est qu’il préfigure peut-être le bouleversement climatique à venir.
Sangliers et pommiers
Les dégâts sérieux ont commencé il y a un an avec le deuxième massacre de mes pommiers par les sangliers. Une première attaque avait pris place en 2013 : les animaux friands de pommes avaient cassé les branches de plusieurs arbres en s’appuyant dessus ou en les tirant. En particulier le Melrose (1), un de mes favoris pour ses gros fruits savoureux, peu sensible (suite…)

A table avec Jésus (4): le melon

4 septembre 2017,

(dr)

 Gabriel Peynichou

Tourte de melon.

« Râpez voftre melon , & le pilez dans vn mortier ; faites fondre du beurre & le mettez avec du fucre , vn brin de poivre , du fel , & vn macaron , meflez le tout enséble , & garniffez voftre abaiffe , faites la cuire; feruez fucrée.»   Je collectionne les livres de cuisine. Le plus ancien, merci Isabelle, date de1644 : il s’agit du ‘Cuis’inier français par le sieur de la Varenne Efcuyer de cuifine de Monfieur le Marquis d’Vxelles”.Cette recette de tourte au melon, recopiée avec son orthographe d’époque dans le livre du sieur de La Varenne, a donc 377 ans. Pour revenir à la (suite…)