Résultats de recherche

Davantage de socialistes que de Verts à l’enterrement de Serge Moscovici

24 novembre 2014 dans Gloire à nos illustres pionniers par

par Laurent Samuel Même le Premier ministre Manuel Valls, resté discrètement au dernier rang de la petite foule rassemblée au cimetière Montparnasse dans la grisaille de ce 20 novembre , avait fait le déplacement. Lionel Jospin, venu, a-t-il précisé, en tant qu’ami du commissaire européen Pierre Moscovici, l’un de deux fils de Serge, s’est exprimé avec sa sobriété habituelle. Au cours de son intervention, l’ex Premier ministre a rappelé l’amitié de ses parents avec René Dumont, dont il a fait un peu vite l’un des trois « pères » de l’écologie politique en France avec Serge Moscovici et Edgar Morin, oubliant au passage André Gorz, sans parler d’Ellul, Charbonneau ou Grothendieck.

Lire la suite »

Hommage à Alain-4

22 octobre 2019 dans Gloire à nos illustres pionniers par

L’invention du Sauvage Par Alain Hervé Le Sauvage, publié par le groupe du Nouvel Observateurde 1973 à 1981, fut pendant neuf ans le magazine écologique le plus diffusé en France avec une diffusion mensuelle avoisinant en moyenne les 45 000 exemplaires, dont près de 20 000 abonnés. Tout avait commencé avec un numéro spécial du Nouvel Observateurpublié en juin 1972 et intitulé La dernière chance de la Terre. Y collaborèrent Théodore Monod, F.-O. Giesbert, Michel Bosquet alias André Gorz, Gilles Lapouge, Bernard Guetta, Edgar Morin et le Club de Rome. Ce ballon d’essai fut un succès avec près de 120 000 exemplaires vendus et décida Claude Perdriel, le patron du groupe, à tenter
Lire la suite de cette entrée »

Lire la suite »

Serge est parti

17 novembre 2014 dans Gloire à nos illustres pionniers, Non classé par

par Alain Hervé Rendons hommage au grand Mosco frisé, venu de l’Orient européen, de Roumanie, entre autres, pour sa trilogie Essai sur l’histoire humaine de la nature (1968), La Société contre nature (1972) et Hommes domestiques et hommes sauvages (1974). Cette réflexion fondamentale a servi, en son temps, au mouvement écologique français, naissant, pour assurer son positionnement idéologique. A sa manière et en compagnie d’Edgar Morin, Serge Moscovici devenait le Karl Marx de référence pour les zozos naïfs et écolos tapageurs que nous étions – on venait d’inventer les Amis de la Terre – que nous les ayons lus ou pas, que nous les ayons compris ou pas. Qu’étions nous
Lire la suite de cette entrée »

Lire la suite »

Le père de Pierre

18 août 2013 dans Gloire à nos illustres pionniers par

Un article de Stéphane Lavignotte paru sur le site de notre confrère Ecorev en mai 2006, qui n’a rien perdu de son intérêt. De quoi alimenter la réflexion sur les aléas de la paternité. Serge Moscovici, la nature de l’écologie par  Stéphane Lavignotte  Depuis la fin des années 60, le psychologue social Serge Moscovici pense à la fois notre rapport à la nature tel qu’il s’est construit depuis le XVIe siècle et les moyens de le changer aujourd’hui. Stéphane Lavignotte, militant écologiste et étudiant en théologie protestante, montre comment ce militant de la naissance de l’écologie met en avant le rôle des minorités actives dans ce nécessaire changement. Serge Moscovici, en
Lire la suite de cette entrée »

Lire la suite »

Droite/Gauche ou Productivisme/Anti-productivisme ?

17 juillet 2013 dans - Sages réflexions et sobres moments par

par Michel Sourrouille En ces temps troublés les écolos se demandent s’ils sont de gauche ou si cette référence n’a plus de sens. Que l’écologie politique se réfère encore au corpus droite/gauche ne l’aidera pas à montrer sa différence. Il n’y a plus que deux tendances pour le XXIe siècle, le nationalisme type Front national (auquel on peut joindre FLNC, ETA, etc.) et l’écologisme : ceux qui ont une volonté de toute puissance et ceux qui ont le sens des limites. Voici quelques textes historiques de référence 

Lire la suite »

Ayraultport

24 septembre 2012 dans Esprit d'escalier par

par Lulu Je me demande: mais que font-ils? Sont-ils déjà soumis aux lobbies? Sont-ils paralysés par les vêtements de leur nouvel emploi? Sont-ils lents à la détente? Sont-ils intimidés par le ban des hauts fonctionnaires? Sont-ils incapables? J’observe leurs visages. Ayrault,  je lui trouve un air d’ayraultport.

Lire la suite »

Entretien “sauvage” sur l’Anthropocène

27 août 2012 dans - Sages réflexions et sobres moments par

par Jacques Grinevald de l’Université de Genève Suite au 34e Congrès Géologique International qui s’est tenu en août (2012 A.D.) à Brisbane, en Australie, je présente ici, d’une manière un peu sauvage, ce que je pense du débat qui fait rage autour de ce terme d’ “Anthropocène” pour désigner “cette nouvelle ère dont nous sommes les héros” (Lorius et Carpentier, 2010). C’est un débat scientifique relativement récent, dans le sillage de “la révolution de l’environnement” et de “la crise écologique”. Il concerne notre responsabilité dans l’avenir de toute la Biosphère, donc dans “le destin de la Terre”, pour reprendre le titre du livre-choc de Jonathan Schell (1982) sur les conséquences
Lire la suite de cette entrée »

Lire la suite »

Placé remet ça

20 juillet 2012 dans Non classé, Nous avons lu par

Par Ghislain Nicaise Le sénateur d’Europe Ecologie-Les Verts Jean-Vincent Placé continue de nous étonner (en bien !) avec son intervention lors du Projet de loi de règlement des comptes pour l’année 2011 devant le Ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici. Dommage qu’il ait supposé que la dette écologique serait peut-être plus grave que la dette économique, ce serait plutôt pour nous une certitude, mais à son crédit on peut penser qu’il avait un rôle pédagogique à jouer devant des parlementaires daltoniens.

Lire la suite »

Le sexe au-delà du sexe

14 décembre 2011 dans Esprit d'escalier par

reprint Le Sauvage, avril 1975 D’un nouvel équilibre entre les sexes dépendent non seulement nos satisfactions individuelles mais aussi le sort de l’espèce. par Alain Laurent Le problème du statut et de la place des femmes dans nos sociétés est à l’ordre du jour. Mieux : à l’ordre de l’année (internationale des femmes). Il y a incontestablement des aspects positifs à ce déferlement d’informations et de discours. Ainsi, il est difficile de contester la réalité de la relégation et de la subordination féminines. Il est de même

Lire la suite »