Articles avec le tag ‘économie’

Bernard Maris vous parle des maths

30 mai 2015,

mathsBernard Maris : Hélas, l’abus de mathématiques rend sourd. Une des causes de la fascination pour la raison raisonnante tient à l’origine des économistes : beaucoup viennent des sciences dures… Le recours à la technique, au jargon et aux mathématiques a une autre raison, beaucoup plus pernicieuse. Le langage abscons permet de clôturer le champ de l’économie et d’éliminer « ceux qui n’y comprennent rien ». Circulez, y’a rien à voir ! Laissez-nous entre nous ! Ne vous occupez pas de ces histoires d’argent, c’est trop compliqué pour vous. Attitude bien commode, non ? Parmi les savants et les universitaires, les mathématiques ont un effet dévastateur. Elles éliminent les « littéraires », les sociologues, psychologues, les penseurs un peu sceptiques, les géographes, les doux, les philosophes…Elles créent une langue noble (formalisée), supérieure, dominante, et des patois que l’on laisse aux gens de la rue, aux incultes, aux paysans. (suite…)

Bernard Maris vous parle du FMI

12 mars 2015,

FMIBernard Maris : « C’est ici qu’interviennent le Fonds Monétaire International et la Banque Mondiale, sorte de pompiers pyromanes ou de brancardiers assassins, qui font beaucoup de mal, probablement en voulant faire le bien. Le bien, pour ces deux institutions, c’est l’économie de marché tournée vers l’exportation. Le FMI et la Banque Mondiale ont une vision primaire du fonctionnement de l’économie et en sont toujours à Adam Smith. Drapés dans leurs certitudes et leur simplisme, ils transforment les crises en faillites et les faillites en catastrophes avec la tranquillité et le regard fixe des boeufs se promenant dans un magasin de porcelaine. Pour finir, ouvrons une parenthèse sur la notion de richesse d’un pays et imaginons un pays, indépendant du monde extérieur. Comme sa production n’est pas valorisée par le marché, elle est (considérée comme) nulle. A côté, un autre pays choisit d’exporter : le secteur agricole qui assurait, comme dans le premier pays, son autonomie et celle de l’industrie locale travaille maintenant pour l’exportation (bananes etc…). (suite…)

Eléphants blancs

30 novembre 2012,

La rédaction du Sauvage vous invite à la lecture d’un article de Jérôme Gleizes, Professeur d’Economie à l’Université de Paris 13, paru le 29 novembre sur le site de Politis. Nous avons seulement changé  le titre à la demande de l’auteur.

Les éléphants blancs à la française ou le suicide économique du gouvernement Ayrault

par Jérôme Gleizes

L’aéroport Notre-Dame-des-Landes et la ligne ferroviaire Turin-Lyon sont deux grands projets du gouvernement Ayrault pour relancer la croissance dans une logique productiviste surannée. Or ce sont surtout des éléphants blancs, ces investissements prestigieux qui s’avèreront coûteux et dont l’exploitation deviendra un fardeau financier: (suite…)

Les plus lointains sont toujours les plus Verts

21 janvier 2012,

En tant que membre d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ayant fait partie des fondateurs des Verts en 1984, je me sens interpellé par l’insistance de Sébastien Thiry sur « le manque de réflexion, la pauvreté intellectuelle et l’obsession électoraliste des Verts français » qu’il oppose aux qualités de nos voisins belges (suite…)