L’écologiste n°54

9 mai 2019,

L’Ecologiste. Trimestriel, en Angleterre depuis 1970, en France depuis 2000 

Sauver la biodiversité, la nature, le sauvage ? C’est le sujet du dossier du  nouveau numéro  de  L’Ecologiste paru en kiosque. Avec une idée force : le grand retour du sauvage. L’idée est puissante, mobilisatrice, vitale: nous ne pouvons pas vivre sans la nature. Vous pouvez  vous abonner ou vous réabonner si ce n’est déjà le cas. 

Vous trouverez également ci-dessous des nouvelles d’actualité et de nouveaux livres que vous pouvez commander en ligne ou par courrier.  Bonne lecture, l’équipe de L’Ecologiste. 

HOMMAGE L’écrivain et pionnier de l’écologie Alain Hervé est mort le 8 mai à l’âge de 86 ans. Auteur de nombreux ouvrages, écrivant un billet dans chaque numéro de L’Ecologiste depuis vingt ans, Alain Hervé a accompli une oeuvre considérable. Le prochain numéro de L’Ecologiste lui rendra hommage – et nous publierons son dernier billet, qu’il venait de nous adresser. RIP.

ACTUALITES Un million d’espèces sur le point de disparaître. Lundi 6 mai, le rapport de la Plateforme biodiversité des Nations-Unies, fruit de trois ans de travail, a lancé un cri d’alarme : « La santé des écosystèmes dont nous dépendons, comme toutes les autres espèces, se dégrade plus vite que jamais » et : « Un million d’espèces animales et végétales – soit une sur huit – risquent de disparaître à brève échéance. » 

ACTUALITES Pyrénées occidentales : premières naissances d’oursons depuis 15 ans. Une des deux ourses slovènes relâchées à l’automne a mis bas deux oursons. Une première étape vers l’établissement d’une population viable cohabitant harmonieusement avec les habitants et les éleveurs. On compte aujourd’hui environ 40 ours bruns sur tout le massif pyrénéen.

LIBRAIRIE. Pour toute commande de livres, le port est de 1 euro (France métropole, Belgique), 2 euros (Suisse, Union européenne), autres destinations : barème de la Poste.

Un évènement : la collection Que-sais-je accueille un nouveau titre sur… la décroissance, signé par le professeur émérite d’économie Serge Latouche. La décroissance n’est pas la croyance symétrique de la croissance, mais la sortie de l’idéologie du productivisme. 128 pages, neuf euros. Diffusé par L’Ecologiste, en ligne ou par courrier.

Impressionnant : La nature est votre meilleur médicament est un ouvrage qui explique le fonctionnement du corps humain et décrit de nombreuses substances naturelles permettant de remédier à un grand nombre de pathologies. Pratique et scientifique. Par le chercheur Abram Becker. Editions LLL, paru le 27 mars 2019, 20,50 euros. Diffusé par L’Ecologiste, en ligne ou par courrier.

Homo domesticus : comment est-on passé des sociétés de chasseurs-cueilleurs à l’Etat ? Une synthèse éblouissante sur les dynamiques écologiques et anthropologiques des dix millénaires avant notre ère, qui restitue toute la richesse des premières sociétés humaines. Par James Scott, professeur à l’université de Yale. Vient de paraître, 302 pages, 23 euros. Diffusé par L’Ecologiste, en ligne ou par courrier. 

Comment l’empire romain s’est effondré : pour la première fois, ce livre propose une synthèse passionnante des découvertes de ces dernières années sur les facteurs écologiques qui ont contribué à la chute de Rome. On redécouvrira dans ce livre l’histoire des cinq derniers siècles de l’Antiquité éclairés par le rôle de l’environnement. Par Kyle Harper, professeur à l’université de l’Oklahoma. Vient de paraître, 544 pages, 25 euros. Diffusé par L’Ecologiste, en ligne ou par courrier. 

Du nouveau en jardinage ? Oui. Voici la nouvelle Bible du jardinier : 500 plantes comestibles décrites, souvent méconnues. Légumes, herbes, arbustes, arbres et comment les agencer ensemble dans une « forêt comestible », ce maître-ouvrage grand format très bien illustré du britannique Martin Crawford est original, clair, précis. Indispensable. Paru fin 2017, 35 euros. Commande en ligne possible sur le site de L’Ecologiste.

Un livre majeur sur un sujet majeur: le transhumanisme. Ses promesses sont-elles à prendre au sérieux ? Que révèle-t-il de l’état de l’humanité d’aujourd’hui ? Quelle sont les modes de pensée qui l’ont rendu possible ? Une synthèse critique, claire et indispensable. Par Olivier Rey, déjà auteur du formidable livre Question de taille. (20 euros, diffusé par L’Ecologiste.) Son livre sur le transhumanisme vient de paraître, Editions DDB, 194 p., 16,90 euros. Diffusé par L’Ecologiste, en ligne ou par courrier.

Attention, chef d’oeuvre. Voici la biographie du génie le plus célèbre au monde à son époque, l’un des pères fondateurs de l’écologie, presque inconnu aujourd’hui : Humboldt (1769-1859). Pour Goethe, passer quelques jours avec  Humboldt équivalait à « avoir vécu plusieurs années ». Grand explorateur, de l’Orénoque aux steppes kazakhes, Humboldt voulait éveiller chez les autres « l’amour de la nature » qu’il concevait comme un tout organisé… et vulnérable. Il a inspiré les plus grands penseurs, artistes et scientifiques de son temps. Des dizaines de monuments, parcs, baies, lacs, montagnes portent son nom, tout comme 100 animaux et 300 plantes. Et des minéraux. Et même un cratère lunaire. Sa biographe Andrea Wulf a réussi un livre passionnant.  636 pages avec cahier d’illustrations, 28 euros, commande en ligne possible sur le site de L’Ecologiste.

Un  succès mérité, lecture complémentaire du dossier de L’Ecologiste qui fait partie des dix essais les plus vendus en ce moment : le nouveau livre de Fabrice Nicolino et François Veillerette « Nous voulons des coquelicots » décrit cette industrie folle qui produit une « véritable apocalypse » des coquelicots aux abeilles en passant par la santé humaine et propose une solution simple: l’interdiction des pesticides de synthèse. Un livre explosif sur un sujet vital. Vous pouvez le commander en ligne. Editions LLL, 128 p., 8 euros. Diffusé par L’Ecologiste, en ligne ou par courrier.

La critique est unanime de Philosophie magazine à  La Tribune ou aux Inrocks en passant par France Info, une pleine page du Monde, Libération et BFMTV : le livre de Tom Hodgkinson L’Art d’être oisif est à lire ! 

« Revigorant », « Très drôle », « prend tous les concepts à rebrousse-poil », « tellement malin »… Nos dirigeants aimeraient nous faire croire, nous dit l’auteur, que la vie est affaire de compétition et de profit alors que nous, les philosophes, savons qu’elle est une histoire d’amour, de livres et de vin.  24 chapitres – un pour chaque heure de la journée – tissés de références historiques et littéraires. L’ouvrage d’un révolté, provocant et stimulant. Diffusé par L’Ecologiste, en ligne ou par courrier. Editions LLL, 334 pages, 22 euros. 

La tragédie de la croissance infinie sur une planète finie: comment sortir de l’impasse ? Comment changer ? Comment ré-enchasser l’économie dans la société ? Comment restaurer la notion de bien communs ? Comment retrouver la dialogue avec la nature ? La brillante synthèse du professeur émérite Gilbert Rist est à lire absolument ! Presses de Science-Po, mai 2018, 14 euros, 166 pages. Diffusé par LEcologiste, en ligne ou par courrier.

Si vous n’êtes pas encore abonné, c’est le moment de souscrire un abonnement. Voyez nos offres en ligne simples, ou avec livre ou hors-série. Les abonnement simples pour particuliers et associations sont : 4 numéros 1 an 22,50 euros ou 8 numéros 2 ans pour 43 euros.

Librairie. Frais de port pour toute commande de livres : 
1 euro pour la France métropolitaine et la Belgique, 
2 euros pour l’Union européenne et la Suisse, 
le barème de La Poste pour le reste du monde.
Commande et/ou don en ligne possibles, paiement sécurisé.
Abonnements / commandes / dons sur papier libre à adresser avec votre règlement à :
L’ECOLOGISTE
 Bureau B 1397
60643 Chantilly
L’Ecologiste
 Rédaction : BP 1 – 03160 Ygrande. 
Tél. 04 70 66 25 43.