« Il est toujours en sa puissance d’estre mauvais… »

19 octobre 2012,

Au livre Guiness des records de bêtise, qui n’existe pas encore, mais que l’on pourrait ouvrir à cette occasion, on mettra en tête l’initiative minable de notre premier ministre Ayraultport, qui envoie cinq cents gendarmes, vous avez bien lu: cinq cents, pour ouvrir la voie au génial Vinci du bétonnage sur les terres fertiles de Notre Dame des Landes.

Ce bas-fait peut se rapporter à l’observation faite en 1548 par Etienne de La Boétie, l’ami de Montaigne : »Mais à parler à bon escient, c’est un extrême malheur d’estre subject à un maître dont on ne peut jamais asseurer qu’il soit bon puisqu’il est toujours en sa puissance d’estre mauvais quand il voudra. »  Discours de la servitude volontaire. Je vous invite à lire ce livre qui fait honneur à l’esprit. La Boétie l’aurait écrit à l’âge de dix huit ans. Il lui valut l’amitié de Montaigne et une rue à Paris près de la gare Saint-Lazare.

Nous étions alors sous le règne d’Henri II, nous sommes aujourd’hui sous le règne de François Hollande.

Christophe Chelten