Le futur a-t-il un avenir ?

8 octobre 2012,

« Le futur a-t-il un avenir ? Pour une responsabilité socio-écologique » est le titre d’un livre récemment paru de Philippe Lebreton, aux éditions Sang de la Terre. Le nom de Philippe Lebreton évoquera chez les anciens la lutte pour le parc de la Vanoise et la croisade antinucléaire dans la vallée du Rhône, le professeur Mollo-Mollo qui tenait rubrique dans La Gueule Ouverte. Cependant il ne s’agit pas de souvenirs d’ancien combattant, ce livre de vétéran est d’une brûlante actualité et d’une grande richesse. Il se démarque des pamphlets d’opinion qui sont édités assez régulièrement pour tirer la sonnette d’alarme. C’est une mine de données, le plus souvent chiffrées avec précision. A remarquer la maquette, avec de nombreux encarts et l’usage de typographies différentes, ce qui permet une lecture personnalisée rapide ou alternativement la consultation des données de référence. C’est aussi un recueil de citations des bons auteurs.

Une première partie intitulée Les fondamentaux passe d’abord en revue le temps, du temps des physiciens à celui des paléoanthropologues, le progrès, l’histoire. Ensuite vient la démographie, sujet délicat quel les écologistes français traitent rarement, en une vingtaine de pages, on y trouve l’essentiel. Puis l’énergie, un classique, mais ce passage a fait mon admiration en apportant quelques données qui pour moi étaient inédites. Puis les ressources, l’eau, les sols, l’agriculture, l’empreinte écologique et la biodiversité.

La deuxième partie contient Les constats : le passé « les trente glorieuses », le présent « les trente insoucieuses », un survol rafraichissant de l’économie, du PIB au libéralisme.

La troisième partie, Les perspectives est le coeur de l’ouvrage, avec 140 pages aussi denses que les précédentes. Le titre du chapitre « à l’orée des trente calamiteuses » donne le ton mais ce passage est aussi solidement argumenté et chiffré que les analyses du passé. J’ai surligné le passage sur le CO2 et le réchauffement, très « tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander ». Les choix énergétiques tiennent comme on pouvait s’y attendre une place majeure dans les différents scénarios évoqués.

La quatrième et dernière partie, plus brève, revient sur le titre du livre Le futur a-t-il un avenir ? et comme il se doit couvre les aspects philosophiques et politiques.

En conclusion ce livre est pour celles et ceux qui veulent argumenter et donner de la consistance à leurs intuitions écologiques. Pour le prix relativement modique de 24,50 €, vous avez une bibliothèque de référence de 378 pages.

Ghislain Nicaise