Articles avec le tag ‘CETA’

CETA : »vous êtes au service des lobbies »

20 juillet 2019,

discours du député François Ruffin à l’Assemblée Nationale

« Le permafrost du Pôle Nord fond 70 ans plus tôt que prévu, et c’est une catastrophe. » Voilà la nouvelle écologique, la nouvelle dramatique du jour. Hier, dans la ville la plus au Nord du monde, à Alert, au Canada justement, un record de chaleur a été enregistré, +21°, à Alert, donc, une ville qui porte bien son nom, car ça devrait nous alerter. On va crever de chaud. 

On va crever tout court.
On fabrique l’enfer sur Terre, avec les températures de l’enfer.
Je suis sûr que, le soir, nus, entre vos draps, dans le silence de vos consciences, vous êtes comme inquiets, angoissés pour vos enfants. Je le suis pour les miens. L’envie de chialer, quand je songe au monde dévasté qui se dessine, qu’on leur laissera. 

Cette inquiétude, cette angoisse, dans vos rangs, dans tous les rangs, dans notre commune humanité, nous la partageons. Mais le matin revient, le costume, le maquillage, la fonction. 

Et alors, vous nous proposez quoi ?
Le Ceta.
Le Canada Europe Trade Agreement. (suite…)

CETA ? non

12 juillet 2019,

Sur le site des Amis de la Terre

Les députés voteront ce 17 juillet la ratification du CETA, cet accord de commerce et d’investissement entre le Canada et l’Union européenne. La volonté d’Emmanuel Macron est claire : ratifier le CETA en catimini, dans la torpeur de l’été, en espérant le moins de contestation possible.

Pourquoi sommes-nous mobilisés contre le CETA ?

Depuis plusieurs années, nous alertons sur les dangers de ce traité qui porte atteinte à la démocratie, au climat et à l’environnement. Il permettra notamment à des multinationales canadiennes d’attaquer les Etats membres de l’Union européenne via des tribunaux d’arbitrage privés si elles estiment que les décisions publiques vont à l’encontre de leurs intérêts.

Les pouvoirs publics doivent protéger avant tout les intérêts des citoyen·nes, pas ceux d’une poignée de privilégiés prêts à tout pour engranger des profits mirobolants.

Comment agir concrètement aujourd’hui ? (suite…)

Semences

21 décembre 2014,

Réseau semences paysannesCommuniqué de presse du Réseau Semences Paysannes : La Commission européenne veut continuer à éradiquer la biodiversité cultivée

La Commission européenne a annoncé ce jour aux parlementaires européens sa décision d’abandonner la réforme des règles de « commercialisation des semences ». Elle referme ainsi les quelques ouvertures proposées par son prédécesseur pour tenter d’enrayer l’effroyable érosion actuelle de la biodiversité cultivée. Le droit des agriculteurs d’échanger leurs semences, le droit des petites entreprises de moins de 2 million d’€ de chiffre d’affaire de commercialiser toute la diversité disponible sans obligation d’enregistrement au catalogue, ou encore l’ouverture du catalogue à moins de standardisation des semences et donc de notre nourriture, sont renvoyés aux oubliettes.  (suite…)