Loi secret d’affaires = caca boudin

17 avril 2016,

Nicole FerroniSecret des affaires : l’humoriste Nicole Ferroni s’engage contre la directive européenne. Par Francetv info avec AFP,  publié le 16/04/2016

« Loi secret d’affaires = caca boudin ». Dans une vidéo mise en ligne jeudi 14 avril sur Facebook , l’humoriste Nicole Ferroni dénonce la directive européenne controversée sur le secret des affaires, adoptée le lendemain par le Parlement européen. « Le secret des affaires, c’est ce qui permet à une entreprise comme Monsanto de ne pas publier son rapport sur le glyphosate, qui est cancérigène, développe-t-elle. Vous, votre loi permettrait qu’en plus Monsanto puisse nous attaquer si jamais on dévoile cette donnée ». En quelques jours, sa vidéo a été vue plus de 12 millions de fois. « C’est très bizarre, moi à la base, j’ai fait cette vidéo pour ma famille, enfin pour mes amis. Je ne pensais pas du tout que ça prendrait cette ampleur, a expliqué l’humoriste à Rue89 . C’est une amie qui m’a envoyé un e-mail groupé sur le sujet. Cette fois-ci j’ai pris le temps de m’y intéresser. J’avais un peu de temps alors j’ai regardé le débat ».

Une directive adoptée par 652 eurodéputés

Lancée fin 2013, cette directive vise à instaurer un socle juridique européen pour lutter notamment contre l’espionnage industriel et protéger l’innovation. Mais elle a provoqué une levée de boucliers de nombreuses organisations syndicales et ONG européennes, inquiètes pour le respect des libertés fondamentales.  Principal reproche : elle « fait porter la charge de la preuve sur les lanceurs d’alerte et pas sur les entreprises », selon Philippe Lamberts, coprésident du groupe Verts-ALE.

Sur les 652 eurodéputés présents à Strasbourg, 503 se sont prononcés en faveur de cette directive, 131 contre et 18 se sont abstenus. Au lendemain du vote, Nicole Ferroni a mis en ligne un tableau récapitulant les votes des eurodéputés français. « Bon appétit », commente-t-elle.Vote à l'Europe-secret des affaires.red